L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
1 avril 2016

À cinq minutes du centre-ville

Des loups hurlent et se promènent près de Rivière-Rouge

Une meute de loups se promène allègrement sur le territoire de la Ville de Rivière-Rouge, dans les Hautes-Laurentides, plus précisément près des lacs Paquet et Boileau. Des résidents les observent et les entendent depuis près de trois semaines.
Il ne faut pas craindre les loups. S’ils sont près des résidences, c’est que l’on nourrit les chevreuils. Sinon, ils ne font que passer vers un autre territoire de chasse.
Il ne faut pas craindre les loups. S’ils sont près des résidences, c’est que l’on nourrit les chevreuils. Sinon, ils ne font que passer vers un autre territoire de chasse.
© Depositphotos
Une meute de loups se promène allègrement sur le territoire de la Ville de Rivière-Rouge, dans les Hautes-Laurentides, plus précisément près des lacs Paquet et Boileau. Des résidents les observent et les entendent depuis près de trois semaines.

Doit-on vraiment craindre cette meute de loups à près de cinq kilomètres du centre-ville?? Les agents Marc Lavigne et Alexandre Fournelle du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs dans Antoine-Labelle s’entendent pour dire que la raison principale de la présence des loups près des résidences est attribuable au nourrissage des chevreuils. C’est vrai qu’au-delà de ces territoires, c’est la grande forêt à perte de vue.

«?Dans la région, il y a toujours eu des loups : soit que ça déborde de Papineau-Labelle ou de l’autre côté du parc du Mont-Tremblant. Il n’y a pas de problématique bien particulière, confie M. Lavigne. Le gros problème, ce sont les gens qui nourrissent les chevreuils.?Ce geste ameute les cervidés vers les résidences, les engraisse, et les retient dans le secteur. Pour les loups, c’est un buffet chaud. »

Entrer Fido dans la maison

À quand remonte la dernière fois où un humain a servi de déjeuner à un loup et qu’il en a fait les manchettes? Disons que c'est plutôt rare, car les loups craignent l’homme, confirme l’agent Lavigne.

Mais il y a tout de même des précautions à prendre. Outre d’éviter de nourrir les chevreuils, il est conseillé de ne pas laisser un animal domestique à l’extérieur le soir, ni les gamelles ni les poches de moulées. L’animal au bout d’une chaîne (ou non) est une proie facile pour les loups. Mettre Fido dans la maison ou dans le garage est une bonne idée brillante.

Sur les différents réseaux sociaux, certains disent avoir peur, d’autres sont fascinés par le chant des bêtes au nombre de huit dit-on. D’autres craignent pour leurs animaux domestiques qui sont à l’extérieur. Puis, il y a ceux qui voudraient les piéger.

«?Dommage que la saison de piégeage est terminée, mais l’an prochain, il me fera plaisir de les trapper?! Le cheptel de chevreuil va descendre en fou, » s'exprime un résident.

Des loups sont aussi présents dans le secteur de La Macaza.

Partager:

À ne pas manquer