L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
20 octobre 2018

Le parc linéaire se prépare pour l’hiver

Saison estivale d’exception au P’tit train du Nord

L’été sans pareil qu’ont connu les Laurentides aura permis au P’tit Train du Nord de connaitre un succès de déplacements. Le parc linéaire se prépare maintenant pour l’hiver.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Le parc linéaire, ici à Labelle, se refait une beauté pour 2019.
Le parc linéaire, ici à Labelle, se refait une beauté pour 2019.
© Photo gracieuseté Corporation du P’tit Train du Nord

Des travaux sont en cours afin d’optimiser le parc linéaire vers une «cure de rajeunissement», mais aussi pour le préparer à la saison hivernale où un autre type de clientèle, celle de la motoneige, se prépare tranquillement à le sillonner.

Le 21 octobre a été arrêté comme la dernière journée pour en profiter à vélo. On déconseille d’emprunter le parcours après cette date, autant pour la sécurité des entrepreneurs et des cyclistes, car «la période de gel et dégel détériore la surface de roulement et contribue à la formation d’ornières, particulièrement dans les sections en criblure de pierre», fait part la corporation dans sa communication de fin d’année.

La Corporation du P’tit Train du Nordn’est pas seule à investir temps et argent sur le parcours de plus de 200 km entre Bois-des-Filion et Mont-Laurier. Elle travaille de près avec les MRC partenaires et les municipalités. 

:En 2018, la corporation a asphalté une nouvelle section de 4,7 km à Saint-Faustin–Lac-Carré, refait un nouveau logo, mis 10 nouvelles stations mécaniques en libre-service, de nouvelles bornes d’amarrage (bollards), réactualisé la signalisation pour la Route Verte et Grand Sentier, sans oublier les investissements des municipalités et MRC.

Travaux à venir

La Corporation du P’tit Train du Nordcompte effectuer de nombreux travaux dès le 23 octobre sur plusieurs segments du parc, dont le remplacement de ponceaux, l’amélioration du drainage, la réfection de tabliers de ponts, d’asphalte et de fondations de piste, et plus encore. Des travaux majeurs sont dans les cartons dans le secteur de Guénette à Lac-Saguay, à la hauteur du "fer à cheval" pour des travaux aux ponceaux et l’asphaltage entre autres, comme d’autres importantes corvées à la hauteur du kilomètre 17,8 (secteur Piedmont), qui consiste à consolider la dernière phase du site à la suite du glissement de terrain survenu en 2013. À cela s’ajoute, cet automne, le remplacement de bornes kilométriques dans un concept amélioré.

Jean-Sébatien Thibault, le directeur général de La Corporation du P’tit Train du Nord, explique. «Ces travaux, c’est un tout. Les panneaux qui ont 20 ans, incluant ceux à caractère touristique, seront rafraichis et le reste va pour la sécurité. Il y a des bollards avec des pictogrammes, avec le sens des marcheurs, les arrêts... Il y a tellement d’intersections sur le trajet qu’il faut s’assurer que les gens s’arrêtent.»

Les travaux de signalisations sont réalisés avec la somme de 600 000$ sur trois ans versés par la Caisse Desjardins, un partenaire majeur.

Signalons la présence d’une soixantaine de patrouilleurs-ambassadeurs bénévoles ainsi que des 14 étudiants embauchés par un programme d’emploi du Canada, qui ont parcouru le parc pour la sécurité des utilisateurs. Selon la corporation, ils ont parcouru «plus de 50 000 km et passé plus de 5300 heures sur la piste, entre Bois-des-Filionet Mont-Laurier.»

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer