L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
20 novembre 2018

Rémy Caset fait face à une nouvelle industrie musicale

Il entre en studio au printemps 2019

L’ex-leader des Parfaits Salauds, le Minervois Rémy Caset, a mis en marché un beau disque en 2017, La Minerve, et déjà il travaille à un autre opus pour 2019, date tentative. Ça n’a pas été facile de revenir dans le nouveau modèle de l’industrie musicale. Il n’y voit rien de négatif, au contraire, il apprend.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Rémy Caset dans son vidéoclip « Faudrait penser à changer l’heure », un extrait de son opus « La Minerve ». Une chanson qui pourrait faire la radio.
Rémy Caset dans son vidéoclip « Faudrait penser à changer l’heure », un extrait de son opus « La Minerve ». Une chanson qui pourrait faire la radio.
© Photo gracieuseté - BLKBX.TV

« L’album a été un succès numérique », lance l’auteur-compositeur qui a adopté La Minerve comme lieu de résidence. « Il a bien marché sur les plateformes. J’ai été chanceux, j’ai eu de bonnes critiques. » C’est une nouvelle façon de joindre les mélomanes: les iTunes, Spotify, etc. « À un moment donné, on a passé du AM au FM, parce que l’on trouvait que l’AM jasait trop et à un autre moment, le FM est aussi devenu un paquet de verbiage et de publicités. Là, on est passé aux plateformes numériques. Comment veux-tu vendre des CD quand il est devenu un lien ou une conception virtuelle? Rémy Caset n’est pas amer envers ce qui découle de l’industrie depuis quelques années ni de celle du spectacle. C’est que les règles ont changé et les cartes ne sont plus distribuées de la même façon. N’empêche, il est à la composition de nouvelles chansons qui pour l’instant sont de saveur folk rock. « Aujourd’hui, ton album dure 18 mois à peine. Il faut que tu retombes vite sur tes pieds et ça te force aussi à te dépasser. Les prochaines chansons doivent être encore meilleures, car il n’y a plus de pitié, même si tu es connu depuis des années. »

L’artiste est toujours jugé par le public ou ses pairs avec sa dernière offrande.

Un premier vidéoclip

Comme dans les années 1980, un vidéoclip est de mise pour se faire valoir. L’exercice permet en quelques minutes d’entendre une chanson et souvent de voir l’artiste et souvent encore, on juge. Rémy Caset a maintenant son premier vidéoclip tourné sur la chanson Faudrait penser à changer l’heure.

« Il faut générer un certain intérêt et faire de la vidéo. Pour l’instant j’en ai un et l’on en fera un deuxième. » Faudrait penser à changer l’heure est tournée par l’équipe BLKBX.TV, qui a œuvré avec Éric Lapointe et Mathieu Provençal, etc. « J’ai bien aimé ce qu’il a fait avec un budget minimal. On a improvisé sur place, sur la terre d’un de ces amis. On a trouvé un vieux divan dans la grange puis j’ai eu le flash d’installer les lumières, tout ça dans un bois. Et ç’a marché. » Le vidéoclip se trouve ici: https://youtu.be/XpxHr24YP6A.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer