L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 juillet 2018

Popularité sans promotion

« La descente en tube est en pleine expansion » - Jacques Grèves

La rivière Rouge est un des bijoux touristiques que nombre de vacanciers et visiteurs découvrent dans la région des Laurentides. Si la baignade y est interdite en certains endroits pour des raisons de sécurité, ce plan d’eau offre un bel éventail d’activités très populaires dans un environnement des plus pittoresques.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Une activité « chillante », comme disent les ados, ou « relaxante », dans la langue de Molière, la descente de rivière en tube, sur la rivière Rouge.
Une activité « chillante », comme disent les ados, ou « relaxante », dans la langue de Molière, la descente de rivière en tube, sur la rivière Rouge.
© Photo Gracieuseté - Camping Fou du Roi

Au nombre de ces activités, entre les municipalités de l’Ascension et Labelle, notons le canot-kayak, rafting et pêche (tôt en saison), l’Oie Zoo, un poste d’observation de plusieurs espèces d’oiseaux aménagé sur le bord de la rivière, et la descente en tube.

Propriétaire du Camping Fou Du Roi, à Rivière-Rouge (secteur L’Annonciation) depuis 19 ans, Jacques Grèves a eu une bonne idée en offrant à sa clientèle l’activité descente de rivière en tube.

« Cela fait 18 ans que nous le faisons et l’intérêt du public grandit d’une année l’autre, même si on n’en fait aucune promotion. Le mot se passe. Les gens nous arrivent de partout au Québec et en Ontario, même de l’extérieur du pays », répond-il au Journal.

Les tubes utilisés ont un fond résistant et sont du genre de ceux qu’on traîne derrière un bateau.

Une descente se complète en une heure et demie au minimum. Certains usagers prennent davantage de temps parce qu’ils profitent de la possibilité de faire escale sur des plages en en cours de descente.

« Ces haltes sont sécuritaires et clairement identifiées comme tel », continue M. Grèves. « Il y a toutefois des règles de sécurité à respecter, dont celle qui oblige le port de ceinture ou de veste de flottaison pour les enfants. Les gens peuvent attacher leur tube à d’autres, comme le font souvent les parents avec leurs enfants. »

Aucun rapide ne vient troubler la descente qui se fait à basse vitesse.

Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer