L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
15 octobre 2019

Le propriétaire du terrain ne bronche pas

Probable que les motoneiges s’arrêtent à La Macaza cet hiver

Bien qu’elle garde espoir que le propriétaire du terrain où passe le sentier de motoneige Trans-Québec 63 revienne sur sa décision de rouvrir le tronçon, La Macaza explique qu’elle a rencontré la personne et qu’une voie alternative se dessine bien que rien ne soit arrêté.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Le propriétaire du terrain bloquant à La Macaza le passage des motoneiges cet hiver a été rencontré par le conseil municipal.
Le propriétaire du terrain bloquant à La Macaza le passage des motoneiges cet hiver a été rencontré par le conseil municipal.
© (Photo L’information du Nord – Archives)

La municipalité s’inquiète des répercussions économiques locales avec la fin du droit de passage accordé depuis 25 ans au sentier Trans-Québec 63 par un propriétaire. Cet accès fermé, La Macaza devient en quelque sorte un cul-de-sac pour les motoneigistes qui empruntent cette route populaire l’hiver. 

Depuis quelques semaines, le conseil municipal a rencontré le propriétaire en lui faisant valoir l’importance de la motoneige pour l’économie, mais le propriétaire ne bronche pas. La Macaza garde espoir qu’il revoit sa position et envisage tout de même une solution via un autre trajet.

« Des discussions et des rencontres ont été organisées par la Municipalité avec le Centre local de développement (CLD) d’Antoine-Labelle, le Club de motoneige Franc Nord et l’agent de liaison de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) afin de trouver un tracé alternatif pour sauver la saison de motoneige 2019-2020 à La Macaza. Cependant, les tracés alternatifs potentiels se font rares et nécessiteront des investissements et des travaux majeurs. Il est donc peu probable qu’un sentier alternatif soit en fonction à temps pour la saison hivernale 2019-2020 », indique un communiqué de la Municipalité.

On ne lâche pas

La Macaza réaffirme son engagement à trouver une solution dans ce dossier afin d’assurer la réouverture du Trans-Québec 63 à la saison 2020-2021.

« Toutes les avenues sont envisagées y compris celle d’octroyer un soutien technique et financier au club de motoneige Franc Nord afin d’assurer l’ouverture d’un sentier de contournement », indique-t-on.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer