L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
8 octobre 2019

Cours de sécurité à vélo à l’école de L’Ascension

Une façon originale de faire l’apprentissage de la sécurité routière

Dans l’après-midi du 26 septembre, les élèves de l’école L’Aventure de L’Ascension en ont appris plus encore au sujet des règles de sécurité à vélo dans le cadre du premier après-midi d’activités de l’année organisé par les parents. L’entreprise Tonga Snowskatevélo, avec son PDG Nicolas Bottreau, a aménagé la cour d’école en conséquence.

Ronald Mc Gregor , journaliste

La cour d’école de L’Aventure. Un parcours pour familiariser les élèves à la sécurité routière.
La cour d’école de L’Aventure. Un parcours pour familiariser les élèves à la sécurité routière.
© (Photo gracieuseté)

« Les parents s’impliquent à l’école à caractère alternatif. Cette fois-ci, le comité organisateur a fait appel à Nicolas Bottreau pour animer l’atelier. Un trajet comprenant un carrefour giratoire, des traverses piétonnières et plusieurs affiches de signalisation ont été préalablement peintes dans la cour d’école, indique Sophie La Beaume, parent bénévole.  Dans le cadre du cours offert, les élèves ont appris les couleurs, formes et symboles de la signalisation routière et ont pu approfondir les différents aspects de la sécurité à vélo, tout en apprenant le code la sécurité routière, ce qui est essentiel au déplacement actif en toute quiétude. »

Sur le tracé, après la théorie, suit la pratique pour les élèves âgés entre 6 et 12 ans. « Ils savent maintenant, entre autres, comment circuler dans un carrefour giratoire. Gageons que certains pourront surprendre leurs parents lors de leur prochaine balade en voiture », poursuit Mme La Beaume.

Idée géniale

Comment l’idée d’un tel parcours est-elle venue à Nicolas Bottreau? « Je ne pense pas que ça existe au Québec dans une cour d’école un circuit comme ça. Je voulais un moyen de promouvoir le transport actif chez les jeunes tout en rassurant les parents. J’ai surtout monté le cours pour apprendre à ma propre fille de six ans. Et ensuite, l’idée de parcours tracés dans les cours d’école ou grands stationnements m’est venue en regardant un tapis d’enfants pour jouer aux petites autos », raconte-t-il.

Les jeunes enfants se familiarisent donc avec des notions de sécurité routière et d’une façon ludique, le parcours embellit la cour d’école. « Le lignage est peu coûteux comme ajout à une cour et c’est un excellent rappel journalier des consignes de sécurité dans le transport à l’école », ajoute M. Bottreau.

« Nous encourageons les automobilistes à la prudence avec les vélos sur la route, parce que c’est en encourageant les déplacements actifs et en travaillant ensemble sur les environnements favorables à la pratique d’activité physique que nous aidons toute la communauté à être en meilleure santé », conclut Sophie La Beaume de la Coalition école famille de L’Aventure de L’Ascension.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer