L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 novembre 2019

Dépôt du Programme triennal d’immobilisations (PTI)

Beaucoup d’argent pour le Service incendie et l’hôtel de ville

La Ville de Rivière-Rouge a déposé son Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2020 à 2022 et celui de l’Agglomération (incluant La Macaza) le 5 novembre, lors de la séance du conseil. Il s’élève à 10 695 065$ dont 3 319 151$ seraient assumés par les citoyens. Entre autres, le Service incendie et l’agrandissement de l’hôtel de ville de Rivière-Rouge demandent des sommes importantes.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Le Service incendie de l’agglomération demande des sommes importantes pour sa mise à niveau. Ici, l’incendie d’un restaurant en 2011.
Le Service incendie de l’agglomération demande des sommes importantes pour sa mise à niveau. Ici, l’incendie d’un restaurant en 2011.
© (Photo L’information du Nord – Ronald Mc Gregor)

Le montant au Service incendie de l’agglomération est estimé à 61 545$, somme qui serait prise à même la poche des contribuables pour les années 2020 et 2021. Le maire de Rivière-Rouge Denis Charette explique pourquoi il n’y a pas d’autres options que de passer par la taxation.

« À ce jour, il n’y a aucune subvention pour la Sécurité incendie. Les seules que l’on peut avoir, c’est souvent pour les formations, le perfectionnement et des formations complémentaires comme la désincarcération et le sauvetage nautique. Ce sont des éléments sur quoi on peut être subventionné, mais tout ce qui est équipement d’urgence, c’est zéro ».

L’agglomération met en place un programme de renouvellement des équipements qui s’avère être un maintien à niveau, car il y a une obligation à se tenir aux normes. « On a mis en place un plan de maintien de nos équipements en achetant ceux-ci immédiatement et d’autres éléments, sur trois ans », complémente le maire, car l’agglomération ne désire pas se trouver dans quelques années devant une liste d’épicerie et une facture à faire blanchir.

Parmi les dépenses projetées pour le Service incendie, citons entre autres une somme de 10 500$ pour l’achat de radio portative bimode (facture 50/50 sur deux ans), 25 000$ pour les boyaux d’alimentation 4 pouces de 1000 pieds (toujours sur 2 ans), 16 875$ (en 2021) pour l’achat de divers équipements hydrauliques et manuels.

Une somme de 18 000$ a aussi été budgétée pour le Parc Liguori-Gervais et la piscine. Le montant total des projets non subventionnés à l’agglomération est estimé à 79 545$.

La part du lion

La plus importante dépense projetée dans le récent PTI est pour l’agrandissement de l’hôtel de ville dans le secteur L’Annonciation, prévu en 2020. Une somme de 3 347 610$ serait accordée à ce vaste projet. Le maire a expliqué que le projet avance et qu’il est possible que l’on doive acheter du terrain avoisinant le bâtiment, mais pas question de prendre de l’espace du parc de stationnement de l’église. Chose certaine, le réaménagement de l’espace dans l’actuel immeuble aura lieu, sans oublier la réfection du toit et un accès pour les personnes à mobilité réduite.

Pour ce projet, Rivière-Rouge projette de débourser 1 004 283$ et la somme restante de 2 343 327$ viendrait de subventions de tiers.

Autres dépenses

Signalons en terminant que 85 000$ seraient investis dans la promotion et le développement économique (en 2020, sans aide de subvention), on aurait un nouveau terrain de tennis sur la rue Therrien pour 2020 avec la somme de 161 980$ dont 105 000$ provenant de la Ville, la différence compilée par une autre subvention, et enfin, 6 744 875$ seront accordés aux travaux publics dont 6 464 875$ pour l’usine d’eau potable et les infrastructures sur trois rues du centre-ville entre 2020 et 2022 (au total, 4 975 607$ de subvention provenant de la TECQ et de PRIMEAU).

Le PTI est disponible sur le site Internet de la Ville.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer