L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 décembre 2019

Personnalité connue de Rivière-Rouge

Diane Gargantini maintenant directrice générale au CPSC A-L

La Riverougeoise Diane Gargantini, connue entre autres pour avoir occupé le siège de conseillère municipale et le poste d’attachée politique de l’ex-député Sylvain Pagé, est dorénavant la directrice générale du Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Antoine-Labelle (CPSC A-L).

Ronald Mc Gregor , journaliste

Diane Gargantini occupe dorénavant le poste de directrice générale du Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Antoine-Labelle (CPSC A-L), organisme à but non lucratif.
Diane Gargantini occupe dorénavant le poste de directrice générale du Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Antoine-Labelle (CPSC A-L), organisme à but non lucratif.
© Photo gracieuseté

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’émotion que je me joins à l’équipe du Centre de pédiatrie sociale en communauté d’Antoine-Labelle. En collaboration avec les administrateurs, l’équipe du Centre et les partenaires, je compte poursuivre le développement du Centre de pédiatrie sociale. Ainsi, le travail amorcé depuis un an se poursuivra et continuera de répondre de plus en plus aux besoins si importants des enfants vivant en situation de vulnérabilité sur notre territoire », a déclaré Mme Gargantini.

Diane Gargantini est reconnue aussi pour son engagement auprès de conseils d’administration. « La candidature de Mme Gargantini a retenu l’attention du comité d’embauche en raison de son expérience, de ses compétences et de sa connaissance des enjeux du territoire, dont ceux liés au développement global des enfants », indique Jean-François Tessier, membre du comité d’embauche et vice-président de l’organisme.

Nathalie Dallaire, présidente de l’organisme renchérie. « Je me réjouit de l’arrivée de Mme Gargantini, sa formation, son expérience et son engagement dans le Centre de pédiatrie sociale sont autant d’éléments qui contribueront au développement de celui - ci ».

Un bagage de connaissances

La nouvelle élue, psychosociologue, cumule plus de 25 ans d’expérience dans divers domaines telles la concertation et la mobilisation des communautés, la communication et la gestion. Elle travaille dans le milieu communautaire depuis plus de 10 ans. Elle occupe aussi une place importante dans l’implantation du projet MADA à Rivière-Rouge.

Pendant 10 ans, dès 2008, elle fut coordonnatrice pour la Griffe d’Alpha. Elle met sur pied des camps de lecture estivaux visant à aider les enfants de 1ere et 2e année du primaire vivant des difficultés particulièrement en lecture et en écriture, elle est coordonnatrice du Regroupement de partenaires Antoine-Labelle en forme et en santé dédié au développement d’environnements favorables aux saines habitudes de vie pour les jeunes de 0 à 18 ans et leur famille. On la retrouve aussi au sein du Comité d’action local Mont-Laurier/Rivière-Rouge qui dans ses actions avec des partenaires, favorise le développement global de l’enfant. Mme Gargantini a aussi occupé les postes de chargée de projet et de coordination où, entre autres, elle a contribué à la réalisation du cahier de développement de l’enfant entre 0 et 5 ans.

Soulignons que Diane Gargantini possède un programme court de 2e cycle en communication et santé, en plus d’un baccalauréat en psychosociologie de la communication. Elle cumule encore des formations universitaires dites complémentaires telles que communication et comportement organisationnel et administration du personnel.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer