L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
16 mars 2019

Plus de 965 200$ versés dans les Laurentides

Des clubs de motoneiges et VHR reçoivent une aide financière

Des clubs de motoneige et de véhicules hors route de la région ont reçu des dizaines de milliers de dollars d’aide financière de Québec pour entretenir leurs sentiers cette année.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Des membres de club de motoneige et VHR des Laurentides, ainsi que la ministre responsable de la région des Laurentides Sylvie D’Amours et la députée de Labelle Chantale Jeannotte lors de l’annonce d’aides financières pour l’entretien de sentiers.
Des membres de club de motoneige et VHR des Laurentides, ainsi que la ministre responsable de la région des Laurentides Sylvie D’Amours et la députée de Labelle Chantale Jeannotte lors de l’annonce d’aides financières pour l’entretien de sentiers.
© Photo gracieuseté

Au total dans les Laurentides, treize clubs de motoneigistes ont touché une aide financière par l’entremise du volet Entretien des sentiers du Programme d’aide financière aux clubs de motoneigistes du Québec. Dans notre secteur, il s’agit du Club sportif Les Franc-Nord macaziens (36 528$), du Club d’auto neige de L’Ascension (7 963$), du Club de motoneige de Labelle (8 532$) et du Club de motoneige Diable et Rouge (22 484$).

Pour le président de Franc-Nord macaziens depuis 28 ans, Serge McDonough, cette somme servira à entretenir les nombreux kilomètres de pistes dans la réserve faunique Papineau-Labelle entre autres. « C’est 170 kilomètres chaque fois qu’on va à la réserve. Avant on couvrait les frais avec la vente des droits d’accès, mais plus aujourd’hui. Nous recevons un chèque de la fédération, de Québec, pour le nombre de kilomètres à l’heure et le nombre d’heures de grattage. On fait aussi le parc linéaire cinq fois par semaine ».

Sur le reste du territoire laurentien, les autres bénéficiaires sont le Club de motoneige et tout terrain "Alliance du nord" (137 297$), le Club de motos-neige d’Argenteuil (9 497$), le Club le hibou blanc (11 239$), le Club auto neige Amico (29 532$), le Club de motoneige l’Aiglon de Chute Saint-Philippe (116 570$), le Club motos-neige anti-loups (35 346$), le Club de motoneige des sultans Mont-Laurier, St-Jean, Val-Limoges (24 202$), le Club de motoneige nord de la Lièvre (24 333$) et le Club motoneige Piteman (121 423$). 

Clubs quads

Six clubs quads ont également reçu de belles sommes, dans le cadre du volet Entretien des sentiers du Programme d’aide financière aux véhicules tout-terrain du Québec, dont le Club Quad Iroquois(50 239$). Les autres bénéficiaires sont le Club quad Basses-Laurentides (60 855$), le Club VTT les Montagnards du Nord (7 175$), le Club Quadri-Laus (77 462$), le Club VTT Quad villages Hautes-Laurentides (179 687$) et le Club quad Lac Masson-Estérel (4 861$).

Diane Lauzon, responsable des activités au Club Quad Iroquois, basé à Labelle, explique par courriel que « ce montant comprend une aide au déneigement des sentiers l’hiver ainsi que la réparation des sentiers l’été. En été, ce sont des bénévoles qui opèrent notre machinerie (tracteur et pépine) et l’hiver nos chauffeurs sont rémunérés pour le déblaiement ou le surfaçage des sentiers.  Notre subvention couvre 316,05 km de sentiers à entretenir ».

Développement

La ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, pour le ministre des Transports François Bonnardel, a fait l’annonce des aides financières pour la région le 11 mars. Les montants remis aux clubs sont accordés par l’entremise des divers programmes d’aides financières visant les clubs de véhicules hors route (VHR). Ils sont répartis selon deux volets, dont Entretien des sentiers, y compris l’achat d’équipement, et Sécurité et environnement, favorisant la signalisation reconnue par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) ou la Fédération Québécoise des Clubs Quads  (FQCQ). Les aides financières sont d’ailleurs versées dans ce volet directement aux fédérations.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer