L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 mars 2019

Pour rendre hommage à sa fondatrice

Les Chœurs rythmés de Labelle veulent se revoir

Malgré qu’elle n’existe plus, la chorale Les Cœurs rythmés de Labelle convie ceux qui se sont joints en leur rang entre 1973 et 2003 à un souper de rassemblement pour rendre un hommage à sa fondatrice et bien sûr partager les souvenirs.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Les Chœurs rythmés de Labelle il y a quelques années, alors que l’ensemble était encore bien vivant. Aujourd’hui, des personnes veulent rassembler en un seul endroit tous ceux qui du premier jour au dernier furent membres de cette chorale.
Les Chœurs rythmés de Labelle il y a quelques années, alors que l’ensemble était encore bien vivant. Aujourd’hui, des personnes veulent rassembler en un seul endroit tous ceux qui du premier jour au dernier furent membres de cette chorale.

L’an dernier, il y avait déjà 15 ans que la chorale avait cessé ses activités alors qu’il y avait quand même une trentaine de voix dans le groupe. Voilà qu’au début de juin prochain quelques choristes ont pris la ferme décision de réunir le plus de choristes possible pour célébrer. Pierrette Brousseau est l’une des organisatrices qui met du précieux temps à la réussite de cette rencontre qui sera mémorable assure-t-elle.

« À un souper avec quelques membres de la chorale, à un moment donné on s’est dit que c’est plaisant de parler de tout ça, mais ça le serait encore plus avec les autres choristes et musiciens ». Voilà d’où germe l’idée de ce souper rassemblement.

Souligner l’apport de la fondatrice de la chorale, Yollande Charette, âgée de 85 ans aujourd’hui est prioriser. « Le plus beau cadeau que l’on peut faire à Yolande ! Lui dire, regarde toute la gang à qui tu as montré à chanter, est ici. C’est parti comme ça. Maintenant, on tente de rejoindre les gens. Pas évident ».

Effectivement, puisque certains ne sont plus de ce monde et d’autres ont quitté la région depuis belle lurette.

Messe à gogo

Belle histoire que celle de cette chorale basée à Labelle, mais qui a fait des récitals à travers la région en 30 ans d’existence. Elle s’est formée en 1973, à l’époque où les messes à gogo faisaient encore rage un peu partout dans la province rendant le culte plus gai. 

« Donc messe à gogo à une époque où je n’étais pas dans la chorale, mais Mme Charette organisait ça avec un guitariste et un batteur, je crois, en plus de quelques choristes. Les fidèles disaient: "C’est donc beau vos chants, vous devriez faire des spectacles". La chorale s’est toujours spécialisée dans les chants populaires et jamais on ne chantait avec une feuille devant nous. On apprenait les textes par cœur ».

Les spectacles se déroulaient dans l’ancien hôtel de ville et le centre communautaire. À un moment donné, la chorale a chanté en privé pour un nanti de Labelle et avec les dollars reçus, elle s’est payé un piano qui les a accompagnés jusqu’aux derniers moments. 

Pour y prendre part

Pierrette Brousseau et son équipe poursuivre la préparation de la rencontre qui aura lieu le 1er juin à l’hôtel de ville de Labelle. Les choristes qui souhaitent y prendre part doivent composer le 819-808-7410 ou écrire à chorale2019@gmail.com. Le coût par personne pour la soirée sera déterminé selon le nombre d’invités (les couples sont bienvenus). Sur place, musiciens et micro ouvert pour le partage de souvenirs.

« On attend au moins une centaine de personnes, mais plus, c’est mieux encore » de conclure Mme Brousseau.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer