L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
8 mai 2019

Hiboux, en primeur pour L’information du Nord

Nicolas Gémus présente son premier album

Depuis que l’on parle de Nicolas Gémus, auteur-compositeur et interprète, on se réjouit d’avoir enfin la chance de se procurer bientôt son premier album, Hiboux. L’information du Nord voulait une fois de plus en savoir davantage sur ce qui est sa première vraie carte de visite face au public. Une première œuvre remarquable et une primeur avant la sortie dans quelques semaines.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Nicolas Gémus a finalement accouché d’Hiboux, son premier album.
Nicolas Gémus a finalement accouché d’Hiboux, son premier album.
© Photo gracieuseté – Renaud Philippe

Ne vous attendez pas à un album de gros muscles rocks de la part de Nicolas qui, rappelons-le, partage sa vie entre Rivière-Rouge, les Îles-de-la-Madeleine (papa et maman) et Québec. Sur ce premier opus de 33 minutes, que de textes qui a fait dire à plusieurs que le jeune artiste a atteint une maturité enviable assez rapidement.

Les chansons sont douces, mélodieuses, avec des arrangements qui sauront plaire à ceux qui aiment l’œuvre des chansonniers et groupes folk rock des années 1970. Car Nicolas Gémus l’a déjà confié au journal, plusieurs de ses influences proviennent de cette époque.

Les titres reposent généralement sur le thème de la relation humaine, ce qui caractérise les textes de Nicolas: Prologue, Girouette, Vestige, Derrière le bruit, Hiboux, Ça pourrait-tu être pire?, Bunker de tes bras, L’Amour et la peur, Vincent et Épilogue.

Période de réflexion

Comme pour tout artiste, le premier album est une démarche importante, reconnait le musicien. « Beaucoup de temps pour me remettre en question et de définir ce qu’est mon univers musical, où il commençait surtout. Définir Nicolas Gémus sur ce premier album », confie-t-il au journal.

Cette période de réflexion n’a pas empêché Nicolas de modifier des textes qui datent, remontant presque à ses débuts. Les admirateurs de la première heure seront heureux d’entendre le résultat de ce travail dans Girouette ou Vincent.

Il faut dire tout haut que Nicolas Gémus n’a pas travaillé seul aux commandes de ce bateau. Avec lui, un homme à tout faire avec près de 30 ans de métier au compteur, du nom de Stéphane Rancourt. « Il a tenu les rênes des arrangements, de la direction artistique, l’ingénierie, le son en plus d’être le batteur sur les chansons », précise le chanteur.

Séduction totale

Hiboux est d’une saveur poétique ou comme un chantre du vécu, Nicolas Gémus amène l’auditeur à l’introspection, et ce, plus d’une fois. Un homme de mots. Jumelé à cette ambiance musicale, Hiboux en séduira plus d’un. 

« Chaque personne à qui j’ai envoyé l’album, des proches, a préféré telle ou telle chanson. Ça me permet ainsi de me bâtir une identité artistique », conclut celui qui s’apprête à faire la promotion de son premier album. Un album taillé pour un certain format de la radio.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer