L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
20 juin 2019

Collaboration entre 5 municipalités

Dévoilement de la scène Desjardins de la Rouge

Une scène mobile qui profitera à l’ensemble de la Vallée de la Rouge a été dévoilée le 19 juin à Rivière-Rouge. La scène, au coût de 180 000$, a pu être achetée grâce à la collaboration entre cinq municipalités.

Maxime Coursol

Les maires, la députée de Labelle Chantale Jeannotte, les techniciens de scène et d’autres dignitaires et résidants de la région ont célébré cette nouvelle acquisition pour la région.
Les maires, la députée de Labelle Chantale Jeannotte, les techniciens de scène et d’autres dignitaires et résidants de la région ont célébré cette nouvelle acquisition pour la région.
© L’information du Nord – Maxime Coursol

C’est devant quelques dizaines de dignitaires et résidants que cinq maires de la région ont dévoilé cette scène au Centre culturel et sportif de la Vallée de la Rouge. Il s’agit d’une remorque qui, ouverte, donne une scène d’une superficie de 20 pieds par 24 pieds (6 m x 7,3 m). « L’avantage d’une scène mobile, c’est qu’elle est facile à transporter et à monter. Ça ne prend que quatre opérateurs certifiés, pas besoin d’échafaudage, ce qui limite les risques d’accidents de travail », explique Pierre-Olivier Sauvé, de l’entreprise Stageline qui est le fournisseur de cette scène.

Le projet est venu à la base de Rivière-Rouge, qui cherchait une scène plus petite à acquérir pour ses événements culturels. Après la Fête nationale conjointe de 2018, ses voisines de La Macaza, L’Ascension, Lac-Saguay et Nominingue ont cependant choisi de se joindre au projet. Elles ont contribué financièrement afin de bénéficier, elles aussi, de cette scène mobile.

Deux dons majeurs ont également rendu le rêve réalité: la Caisse Desjardins de la Rouge a en effet contribué à hauteur de 40 000$ (versés sur 10 ans), d’où le nom « Scène Desjardins » donné à cet équipement, et le ministère des Affaires municipales (MAMH) à hauteur de 50 000$.

Plus de détails à venir dans notre édition papier de mercredi.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer