L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
25 juin 2019

Bilan du maire: beaucoup de projets pour Rivière-Rouge

Le bilan du maire, présenté à la population le soir du 19 juin, a permis de connaître plusieurs projets qui seront réalisés à Rivière-Rouge en 2019-20.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

La construction d’une nouvelle caserne est envisagée par les élus de Rivière-Rouge.
La construction d’une nouvelle caserne est envisagée par les élus de Rivière-Rouge.
© L’information du Nord – Maxime Coursol

Bien qu’il s’agissait d’abord et avant tout d’un bilan, où l’ensemble des réalisations de la dernière année était scruté à la loupe, le maire Denis Charette a également présenté ses priorités d’action pour la prochaine année. Ainsi, sur le plan des travaux publics en particulier, plusieurs orientations ont été dévoilées.

Tout d’abord, le dossier de l’eau potable se poursuivra. Après avoir réalisé, en 2018-19, plusieurs travaux d’aqueduc (remplacement de conduites, mise en place du système pour la distribution du séquestrant qui élimine la coloration de l’eau dans le secteur L’Annonciation, forage exploratoire sur 2 sites potentiellement favorables pour l’ajout d’un 3e puits d’eau potable), la Ville entend mener les études préliminaires pour la construction de la future usine d’eau potable dans le secteur L’Annonciation. Le rapport présentant les résultats de l’analyse de la vulnérabilité des sources d’eau potable sera également déposé.

Le maire a également fait savoir qu’une demande d’aide financière pourrait être acheminée aux autres paliers de gouvernement pour l’agrandissement de l’hôtel de ville. Cet agrandissement permettrait le regroupement des services, actuellement disséminés un peu partout sur le territoire, tout en permettant de s’ajuster aux normes d’accessibilité du bâtiment, notamment pour les gens à mobilité réduite.

Pompiers sous la loupe

Un autre chantier qui n’est pas prévu dans les 12 prochains mois, mais qui sera étudié de près par les élus, est le projet de construction d’une nouvelle caserne. Il y aura également quelques remplacements de véhicules et un réaménagement de la flotte.

Un autre projet dans les cartons est une possible mise en commun des ressources et expertises avec les municipalités avoisinantes en sécurité incendie. Ce regroupement des pompiers pourrait se faire s’il apporte une meilleure couverture de protection pour les citoyens et surtout, si les municipalités concernées y trouvent leur compte sur le plan financier.

Autres projets

Parmi les autres orientations prises pour 2019-20, signalons cette idée de changer la structure électorale de la Ville. Les élus envisagent de créer des districts électoraux, où la population sur un territoire géographique donné pourra élire son conseiller. Actuellement, les sièges de conseillers ne sont pas attribués à un secteur précis. Une évaluation sera menée auprès de la population sur la pertinence de mettre en place un tel système.

Le développement économique occupe également une place importante sur le radar de 2019-20. Un Plan d’action pour la mise en valeur du parc industriel sera notamment élaboré, tout comme, dans une vision plus vaste encore, un plan stratégique sur un horizon de cinq ans (2020-2025) pour tous les départements de la Ville.

Enfin, sur le plan environnemental, signalons que suite aux diverses actions entreprises pour limiter la propagation du myriophylle à épi dans le lac Tibériade l’an passé, la Ville souhaite une implication accrue de l’agente de liaison du Conseil régional de l’environnement (CRE) des Laurentides. Certains projets identifiés au plan d’action pour d’autres plans d’eau de la Ville lui seront confiés.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer