L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
14 juillet 2019

Elle siège à deux comités

Déborah Bélanger reste dans le giron politique

L’ex-mairesse de Rivière-Rouge, Déborah Bélanger, occupe maintenant deux sièges qui la rapprochent de la politique municipale si l’on peut dire par ses élections au sein du Comité de retraite du régime de retraite des élus municipauxet membre à la récente Association québécoise des anciennes élues et anciens élus municipaux.

Ronald Mc Gregor , journaliste

L’ex-mairesse de Rivière-Rouge, Déborah Bélanger, siège maintenant à deux tables en lien avec la politique municipale.
L’ex-mairesse de Rivière-Rouge, Déborah Bélanger, siège maintenant à deux tables en lien avec la politique municipale.
© Photo L’information du Nord – Archives

Déborah Bélanger, comme la plupart des candidats défaits lors de la dernière élection provinciale de 2017, a pris une pause puis elle a accepté le poste de directrice aux Résidences Côme-Cartier, son travail quotidien. Mais un peu par la bande, elle a un pied dans la politique municipale.

« Le conseil des ministres m’a nommé comme membre sur le Comité de retraite du régime de retraite des élus municipaux. Je vais représenter les élus municipaux bénéficiaires d’un fonds de pension. C’est l’Union des municipalités du Québec [UMQ - où a siégé Mme Bélanger] et la Fédération québécoise des municipalités (FQM) qui m’ont recommandé pour siéger à ce poste », affirme-t-elle à L'information du Nord.

Ce comité fait des recommandations, comme au niveau des déplacements, à qui de droit, de la gestion de portefeuille au niveau des fonds de retraite. Avec un passé d’élue, elle est à l’aise dans cette fonction?

« Tout à fait ! Ça me garde un peu dans le giron municipal aussi. Parce qu’il y a d’autres élus municipaux qui siègent avec moi sur ce comité, sans oublier des gens du gouvernement. » De la région, Déborah Bélanger est la seule à être élue à cette table.

Respect demandé

« Je trouve intéressant que l’on ait pensé à moi. J’ai toujours aimé la politique municipale, j’y ai passé ma vie », observe celle qui fut conseillère municipale à Marchand puis mairesse de Rivière-Rouge pendant une quinzaine d’années. Elle ne cache pas que ça lui manque.

L’ex-mairesse est aussi membre de la récente Association québécoise des anciennes élues et anciens élus municipaux formée après ladite élection. « Une telle association existe au fédéral et au provincial, mais pas au municipal. Je suis donc fière de servir plus encore les anciens élus », dit-elle.

Elle termine en soulignant que le travail des élus (maires et conseillers), passés ou présents, doit être reconnu, que la personne soit là pour un court laps de temps ou non. « Même si c’est court, c’est du travail. »

Le mandat de Déborah Bélanger au sein du Comité de retraite du régime de retraite des élus municipaux se termine le 7 juillet 2021.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer