L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
24 août 2019

Suivi du 9e forum annuel du RAP-HL

La gestion d’accès aux lacs est une priorité

Le 17 août, le RAP-HL (Regroupement des associations pour la protection des lacs et cours d’eau des Hautes-Laurentides) tenait son 9e forum annuel dans le secteur Sainte-Véronique de Rivière-Rouge. Le sujet principal portait sur la gestion des accès aux cours d’eau des Hautes-Laurentides.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Des participants au 9e forum annuel du RAP-HL (Regroupement des associations pour la protection des lacs et cours d’eau des Hautes-Laurentides) tenu à la salle Sainte-Véronique le 17 août. Le président de l’association, Louis Internoscia, est la deuxième personne à gauche dans la première rangée.
Des participants au 9e forum annuel du RAP-HL (Regroupement des associations pour la protection des lacs et cours d’eau des Hautes-Laurentides) tenu à la salle Sainte-Véronique le 17 août. Le président de l’association, Louis Internoscia, est la deuxième personne à gauche dans la première rangée.
© Photo gracieuseté - RAP-HL

Le président du RAP-HL, Louis Internoscia, résume cette rencontre comme intéressante et dynamique qui regroupait une diversité de participants: du citoyen aux associations de riverains et de tous les niveaux politiques. « De belles discussions animées ont eu lieu avec un intérêt évident de protéger notre richesse régionale, nos cours d’eau. Près d’une trentaine d’associations de riverains étaient représentées lors de notre forum et les discussions ont été très animées sur la gestion et l’accès aux cours d’eau. Une expérience enrichissante et à renouveler », dit-il.


Quels sont aujourd’hui les préoccupations et intérêts des associations de riverains? « Les préoccupations et intérêts évoluent constamment et c’est l’un des buts de nos forums, qui est de partager l’information et de mettre à jour les connaissances collectives, explique M. Internoscia. Nous étions assistés, cette année, par des représentants du CRE Laurentides et des organismes de bassins versants COBALI et RPNS. Toutes les dernières informations à jour sur les plantes envahissantes étaient disponibles aux participants. »


Municipalités impliquées


Les municipalités sont-elles plus impliquées qu’auparavant? « Le rôle et l’implication des municipalités sont de plus en plus importants. L’implication politique est omniprésente. La protection de l’environnement est désormais une priorité commune de tous les intervenants du milieu. Nous allons tous dans la même direction », mentionne M. Internoscia.


Soulignons que les propos des associations ont été entendus par le député fédéral David Graham présent à la rencontre tout comme des élus. De plus, le RAP-HL déplore le décès d’un de ses fondateurs de la première heure, Gilbert Gladu. « Il était la force tranquille qui propulsait notre association », souligne Louis Internoscia.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer