L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
24 août 2019

Fin de la saison le 8 septembre

Le Marché de Labelle remporte un succès « inattendu »

Le comité organisateur du Marché de Labelle se dit surpris de l’immense succès remporté au cours de sa première saison. L’homme toujours costumé en chef de train, Pierre Dumontier, en jase avec L’information du Nord.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Il y a toujours du monde qui marchande au Marché de Labelle.
Il y a toujours du monde qui marchande au Marché de Labelle.
© Photo L’information du Nord – Ronald Mc Gregor

« Cette première saison est au-delà de nos attentes: quand on a commencé le premier dimanche, le 30 juin, on a eu près de 500 personnes. Il faut dire que l’on a fait de la bonne publicité. Puis il y a le bouche-à-oreille, les gros panneaux publicitaires placés aux intersections stratégiques », dit-il.


Pierre Dumontier croit aussi que la proximité de la piste cyclable, la gare et son musée, le parc de stationnement, le restaurant, les visites libres du wagon de queue ont aussi pesé dans la balance.


« Des cyclistes on en a eu beaucoup: ils s’arrêtaient le temps de s’approvisionner avant de poursuivre leur route sur le parc linéaire. Sans oublier les gens des municipalités aux alentours! On est agréablement surpris », ajoute-t-il.


Satisfaction garantie


Pierre Dumontier avance ensuite des chiffres d’un sondage maison étalé sur trois dimanches consécutifs. Pour lui, les données sont révélatrices et seront à l’avant-plan pour le comité organisateur en fin de saison alors que la deuxième saison sera planifiée.


« Un sondage a été fait sur trente personnes et elles sont satisfaites à 95% du marché en général et des exposants. Car il faut dire que l’on a des exposants de Labelle, de Rivière-Rouge, de La Minerve et d’un peu partout dans la région. Certains vendent des produits rares, comme ceux dérivés du safran, par exemple », indique M. Dumontier.


Épluchette le 1er septembre


Outre les étals, le comité organisateur offrait souvent un plus à la clientèle. Des conférences ou encore des spectacles de musique étaient organisés. D’ailleurs, le comité compte beaucoup sur son épluchette de blé d’Inde à 1$ le 1er septembre à 11h pour préparer la fin de sa saison le 8 septembre. Sur place, un accordéoniste fera vibrer l’air du marché. 

Le Marché de Labelle est ouvert de 9h à 13h les dimanches. Pour cette première édition, le comité n’a pas exigé de frais de locations d’espaces à ses exposantsparce que l’on voulait « mettre le paquet ». Ç’a marché.

L’origine du marché


L’implantation du marché provient de la Municipalité de Labelle qui, entre autres, désirait un achalandage à la gare. C’est au conseiller municipal Réjean Nantel que l’on doit la conduite du projet avec le soutien de la Chambre de commercede Labelle. Avec l’aide de la Caisse Desjardins de la Rouge, l’apport de la Corporation de développement économique (CDE), de la MRC des Laurentides et de l’huile de bras à profusion, le comité organisateur, dont la présence de Lucie Bergeron n’est pas à négliger, met le projet à jour le 30 juin dernier.

Il n’est pas rare de voir le maire Robert Bergeron ou le président de la Chambre de commerce, Yvon Cormier, se balader sur le terrain du marché.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer