L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 août 2019

Plus de peur que de mal

Deux grenades devant l’édifice F.-G.-Marchand

Vers 10h le 26 août, devant l’édifice Félix-Gabriel-Marchand de Rivière-Rouge, deux grenades se trouvaient dans un véhicule blanc stationné. Le service d’urgence de Rivière-Rouge est dépêché tout comme la Sûreté du Québec (SQ) qui a fait rapidement suivre une demande d’aide de Montréal pour la récupération des engins explosifs.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Un véhicule de la Sûreté du Québec en attente de l’aide de Montréal devant l’édifice Félix-Gabriel-Marchand de Rivière-Rouge alors que deux grenades étaient dans le véhicule avant.
Un véhicule de la Sûreté du Québec en attente de l’aide de Montréal devant l’édifice Félix-Gabriel-Marchand de Rivière-Rouge alors que deux grenades étaient dans le véhicule avant.
© Photo L’information du Nord – Ronald Mc Gregor

Selon les premières informations, un citoyen aurait trouvé dans une résidence les deux grenades qu'il croyait sans danger et aurait amené celles-ci aux policiers qui ne sont pas toujours au poste relais.

Pendant un certain temps, la rue L’Annonciation Nord a été bouclée par mesure de prévention et la circulation s’est poursuivie par la rue Labelle Sud. Plus peur que de mal.

Les policiers enquêtent sur la provenance des engins. Mentionnons qu’un bureau de la SQ est dans l’édifice, tout comme quelques-uns de la députée Chantale Jeannotte, le CLD, la MRC d’Antoine-Labelle et quelques-uns de la Ville de Rivière-Rouge.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer