L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
17 septembre 2019

Suite au tragique décès du conseiller Jacques Bissonnette

La Minerve tient une élection partielle pour le siège 3

La Municipalité de La Minerve tiendra une élection partielle le 3 novembre afin de pourvoir le siège du conseiller Jacques Bissonnette, décédé lors d’un tragique accident d’avion il y a peu de temps. Le vote par anticipation aura lieu le 27 octobre.

Ronald Mc Gregor , journaliste

La Municipalité de La Minerve passe en mode élection partielle afin de pourvoir le siège 3 laissé vacant par le décès du conseiller Jacques Bissonnette.
La Municipalité de La Minerve passe en mode élection partielle afin de pourvoir le siège 3 laissé vacant par le décès du conseiller Jacques Bissonnette.
© (Photo L’information du Nord – Archives)

Par souci d’économie, la Municipalité a aussi pris une décision importante avec lien avec ce geste de démocratie. « Considérant les coûts élevés du vote par correspondance et sa lourdeur administrative, il a été convenu [sic] de l’annuler pour la tenue de cette élection partielle » a-t-on appris par la voie du bulletin municipal.

La période de mise en candidature s’échelonne du 20 septembre au 4 octobre 2019. 

Qualités complémentaires souhaitées

Le maire Jean-Pierre Monette écrivait dans l’édition de septembre de son bulletin municipal que « l’équipe en place souhaiterait ardemment que ce poste soit comblé par une personne ayant des qualités complémentaires aux qualités des membres siégeant actuellement sur le conseil municipal de La Minerve ».

La présidente d’élection est Suzanne Sauriol, directrice générale de La Minerve, le titre de secrétaire d’élection revient à Chantale Bonfond et Robert Charette occupe le rôle d’adjoint à la réception des déclarations de candidature.

   

L’élection partielle expliquée

Des élections partielles municipales peuvent avoir lieu lorsqu’un poste de conseillère, de conseiller, de mairesse ou de maire devient vacant dans une municipalité. Lorsque le poste devient vacant plus de douze mois avant la date prévue des prochaines élections générales municipales, la présidente ou le président d’élection de cette municipalité doit déclencher une élection partielle afin de le pourvoir. Lorsque le poste devient vacant moins de douze mois avant le jour des élections générales municipales, le conseil municipal peut choisir de tenir ou non une élection partielle. La présidente ou le président d’élection fixe la date de l’élection partielle, qui aura lieu un dimanche, au plus tard quatre mois après qu’il ait informé le conseil municipal que le poste est vacant. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec la présidente ou le président d’élection de chaque municipalité en consultant, au besoin, le Répertoire des municipalités du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ». 

Source: Élections Québec

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer