L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
16 janvier 2020

Bilan de l’Opération nationale concertée

Plus de 4000 constats d’infractions dans les Laurentides et l’Outaouais

Les infractions pour vitesse représentent plus de la moitié des  4088 contraventions remises aux usagers de la route dans les Laurentides et en Outaouais durant l’opération Alcool ou drogue au volant, c’est criminel qui se tenait du 28 novembre 2019 au 2 janvier 2020 à travers la province.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, plusieurs conducteurs québécois ne prennent pas conscience du danger qu’ils représentent sur les routes du Québec.
Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, plusieurs conducteurs québécois ne prennent pas conscience du danger qu’ils représentent sur les routes du Québec.
© Photo L’info du Nord – Archives

Durant cette période, les policiers ont aussi procédé à 56 arrestations dans les Laurentides et en Outaouais pour conduite avec les capacités affaiblies (contre 82 arrestations en 2018) et l’on déplore 2 collisions mortelles (même nombre qu’en 2018).

Parmis les constats d’infractions donnés, 2403 concernaient la vitesse, 51 pour le non-port de la ceinture de sécurité, 57 pour l’utilisation du cellulaire au volant, 6 pour l’alcoolémie zéro et 1571 autres cas.

Bilan québécois

Du bilan retenons que plus de 3500 opérations policières ont été mises en place sur le territoire québécois du 28 novembre au 2 janvier, dont des contrôles routiers permettant de sensibiliser des dizaines de milliers de conducteurs. Au terme de l’Opération pan québécoise, « 844 conducteurs ont été arrêtés pour la capacité de conduire affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux, et ce, malgré les campagnes de sensibilisation et les nombreuses options de raccompagnement offertes », révèle la SQ dans le bilan de l’Opération nationale concertée en collaboration avec les contrôleurs routiers et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

D’autres constats ont été émis à plus d’une centaine de conducteurs aux quatre coins de la province pour le non-respect de la condition alcoolémie zéro, plus de 1800 conducteurs ayant dû fournir aux policiers un échantillon d’haleine et plus d’une centaine d’autres conducteurs ont été interpellés pour conduite avec facultés affaiblies par une drogue.

À longueur d’année

Malgré la fin de l’Opération, il ne faut pas penser que les policiers seront au repos. Les opérations policières se poursuivent au long de l’année. « Rappelons que les patrouilleurs peuvent intercepter les automobilistes afin de procéder à la détection de la conduite avec les capacités affaiblies et de mettre en état d’arrestation les conducteurs fautifs. Ces derniers utilisent différentes techniques et outils pour détecter la drogue et l’alcool chez les conducteurs. 

De plus, le dépistage obligatoire est en vigueur, permettant aux policiers d’exiger d’un conducteur qu’il fournisse un échantillon d’haleine au bord de la route, qu’ils soupçonnent ou non qu’il ait consommé récemment de l’alcool », indique la Sûreté du Québec.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer