L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 mars 2020

Tournée européenne pour 2021

Nicolas Gémus décroche trois prix à Rideau

Nicolas Gémus, l’homme en noir qui partage sa vie entre Rivière-Rouge, Québec et les Îles-de-la-Madeleine, est heureux d’avoir mérité trois prix à l’événement Rideau, près de la date de son anniversaire de naissance. Qu’en est-il et où se trouve l’auteur-compositeur-interprète dans sa démarche actuelle?

Ronald Mc Gregor , journaliste

Nicolas Gémus remporte un succès enviable. Une fois de plus, il récolte des prix.
Nicolas Gémus remporte un succès enviable. Une fois de plus, il récolte des prix.
© Photo gracieuseté – André Rainville @ville de pluie

Quand L’info demande ce qu’il fait de bon au moment de l’appel, Nicolas Gémus répond qu’il va se mettre dans quelques heures dans une bulle. « C’est là que je me trouve pendant deux heures pour travailler mes chansons. J’essaie de faire ça au quotidien, mais j’ai quand même des choses de la vie qui me rattrape. »

Les trois prix Rideau sont relativement importants pour la carrière de Nicolas et si l’on peut dire, c’est une autre bulle. Il y a le prix des diffuseurs européens/SODEC/Rideau qui lui permet de réaliser une tournée d’une dizaine de lieux dans l’Europe francophone, sans doute en 2021. « En plus de l’accès au programme de Soutien à la tournée des spectacles de variétés hors Québec, la SODEC attribue au lauréat une bourse de 10 000$ pour réaliser cette tournée. La SOCAN s’associe au prix afin d’offrir à l’artiste sélectionné un séjour à la Maison SOCAN à Paris en lien avec la tournée », apprend-on sur le site de Rideau.

Un autre prix, celui des Étoiles Stingray, récompense son audace et la qualité dite créative d’un artiste émergent en musique ou en chanson par le biais d’une bourse de 2000$. « Je ne sais pas encore ce que je vais faire avec, mais une autre guitare de plus, c’est utile », a confié Nicolas Gémus, qui d’ici peu va s’établir dans la Ville de Québec.

Enfin, il gagne le prix ROSEQ/Rideau qui lui donne l’occasion de présenter une vitrine à l’une des Rencontres organisées par le Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ), au printemps et à l’automne. Une invitation assortie d’une bourse de 500$.

Une Place des Arts!

Son premier opus, Hiboux, paru chez La Tribu, a reçu de belles accolades et la radio a embrassé quelques extraits. Comme il se doit, Nicolas Gémus, après maints prix au Festival international de la chanson de Granby en 2017 et au Festival en chanson de Petite-Vallée l’année suivante, a pris la route. Ainsi, nombreux sont les admirateurs de la première heure à Rivière-Rouge et aux Îles comme les nouveaux à chanter avec lui Bunker de tes bras ou encore Vincent. Il est bien accompagné durant ces spectacles alors qu’il partage la scène avec Tire le coyote, Salomé Leclerc, Émilie Clepper et Marie-Ève Roy.

Le 28 février, Nicolas aura donné un spectacle à la Place des Arts, au Centre d’Art le lendemain à Richmond, au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean à Saint-Jean-sur-Richelieu le 5 mars, au Vieux Bureau de Poste de Saint-Romuald le 21 mars et retour au bercail, aux Îles-de-la-Madeleine, le 3 avril au Studio de l’île Imagin'Air.

À savoir si un nouvel album est en chantier, Nicolas dit que ça avance, mais l’élan de Hiboux est encore là et il faut battre le fer quand il est chaud. N’importe quel forgeron de la chanson vous le confirmera.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer