L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 octobre 2016

En hommage à une famille pionnière de L’Annonciation

Rivière-Rouge inaugure la Place Péclet

La famille actuelle, descendante de Constant Péclet et de son épouse Léonie Guyot, était au rendez-vous pour l’inauguration de la Place Péclet située à l’intersection de la montée Marois et la rue L’Annonciation.
La descendance de la famille de Constant Péclet et Léonie Guyot avec des amis, des élus municipaux et des employés de la Ville de Rivière-Rouge.
La descendance de la famille de Constant Péclet et Léonie Guyot avec des amis, des élus municipaux et des employés de la Ville de Rivière-Rouge.
© TC MÉDIA : RONALD MC GREGOR
La famille actuelle, descendante de Constant Péclet et de son épouse Léonie Guyot, était au rendez-vous pour l’inauguration de la Place Péclet située à l’intersection de la montée Marois et la rue L’Annonciation.

La cérémonie, menée par Hervé Rivet, directeur général de la Ville de Rivière-Rouge, s’amorce par une allocution de la mairesse Déborah Bélanger qui souligne la présence de la famille dans le milieu depuis l’arrivée de Constant Péclet et sa femme, tout en saluant leur force, leur courage et leur détermination des ancêtres.

De toute évidence, à l’hôtel de ville, il fallait un jour souligner la présence de cette famille.

«Le conseil municipal n’a pas hésité une seule seconde, car pour nous il est important de redonner à notre communauté un sens de sa propre histoire, de son enracinement, l’histoire de nos bâtisseurs.»

Beaucoup de leurs descendants se sont investis dans la communauté et encore aujourd’hui.

Le grand héritage des Péclet

Manon Péclet a touché les cœurs avec ses mots rappelant la présence de Constant tout comme ceux qui ont disparu.

Ça vient de l’ancien magasin général, de l’autre côté de la rue, là où tout a commencé et désormais, ça résonnera fièrement et pour toujours dans cette place d’honneur qu’on lui a réservé au cœur de Rivière-Rouge.
Manon Péclet

«Bien des choses ont disparu, bien des gens ne sont plus, bien des illusions se sont perdues. Pourtant, si l’on écoute bien, on peut entendre l’écho de cet effervescent patrimoine. Ça vient de l’ancien magasin général, de l’autre côté de la rue, là où tout a commencé et désormais, ça résonnera fièrement et pour toujours dans cette place d’honneur qu’on lui a réservé au cœur de Rivière-Rouge.»

Inlassable

Selon le Frère Samuel Charette, «Constant Péclet est né le 15 avril 1860 à Les Rousses, département du Jura, en France. Partie de France en juin 1893 avec sa femme Léonie Guyot et un enfant, Georges.» Un ami de Montréal lui cèdera deux lots en bordure du lac Paquette. Après la vie de culture, sur le terrain que lui vendit Napoléon Denis, où se trouve toujours la maison, que M. Péclet ouvre le magasin général. Pour les colons, «il leur fournit à crédit les articles les plus urgents: de la farine, du lard, de la mélasse, du sucre, des clous, des cotonnades, des chaussures et des vêtements de travail.»

Au fil du temps, entre autres dévouements notables, Constant Péclet sera secrétaire-trésorier du cercle agricole, maire du Canton Marchand, beurrier et fromager, secrétaire de trois corporations municipales et de la commission scolaire, greffier de la cour du Magistrat, et juge de paix pendant 50 ans. Et plus encore!

Partager:

À ne pas manquer