L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 juillet 2016

Pique-nique des bénévoles de la paroisse Notre-Dame-de-la-Rouge le 24 juillet

Hommage senti au prêtre Jorge-Luis Rios-Duran

Le récent pique-nique des bénévoles de la paroisse Notre-Dame-de-la-Rouge existe pour saluer le travail de femmes et d’hommes qui se vouent à leur communauté. Il a aussi été le théâtre d’un bel hommage au prêtre modérateur Jorge-Luis Rios-Duran qui s’en va à Saint-Jovite, cette fin de semaine, afin de partager le Message à ses nouveaux paroissiens.
Le prêtre modérateur Jorge-Luis Rios-Duran touché par les louanges des paroissiens venus de sept paroisses pour lui exprimer sa gratitude et le saluer à la veille de son départ vers la paroisse de Saint-Jovite.
Le prêtre modérateur Jorge-Luis Rios-Duran touché par les louanges des paroissiens venus de sept paroisses pour lui exprimer sa gratitude et le saluer à la veille de son départ vers la paroisse de Saint-Jovite.
© TC MEDIA: RONALD MC GREGOR
Le récent pique-nique des bénévoles de la paroisse Notre-Dame-de-la-Rouge existe pour saluer le travail de femmes et d’hommes qui se vouent à leur communauté. Il a aussi été le théâtre d’un bel hommage au prêtre modérateur Jorge-Luis Rios-Duran qui s’en va à Saint-Jovite, cette fin de semaine, afin de partager le Message à ses nouveaux paroissiens.

Un peu plus de 165 paroissiens étaient au rendez-vous, des bénévoles en majorité qui œuvrent de diverses façons (liturgie, pastorale, chorales, campagnes de financement, dîners communautaires, entraide, etc.) à l’intérieur des sept communautés: Labelle, La Minerve, La Macaza, L’Ascension, L’Annonciation, Nominingue et Lac-Saguay.

Le président d’assemblée de la fabrique, Claude de Grandpré, a rendu hommage au prêtre modérateur, soulignant notamment «?son implication visant à concilier la nécessaire mise en commun des ressources au sein d’une paroisse unifiée, avec la préservation de l’autonomie des communautés locales à la base du sentiment d’appartenance.?»

Auparavant, l’homme de Foi prit la parole et souligna que, le soutien de la communauté envers l’Église, «?ça donne une espérance dans notre milieu, notre village et notre entourage. Même si nos églises ne sont pas toutes pleines, on est là aujourd’hui n’est-ce pas?? Le fait d’être là, vous rendez un grand témoignage.?»

Comme chrétien, ajouta-t-elle, il faut se dire que l’on n’a pas le droit de le garder pour nous.
Denise Henry

Parmi les invités, soulignons la présence des prêtres Jean-Claude Pelletier et Zéphyrin Ndabahawenayezu.

Il restera de bons souvenirs

La secrétaire Denise Henry a aussi partagé des souvenirs, des faits, dont la présence de Jorge-Luis Rios-Duran dans la région depuis 10 ans et que ce dernier croyait arriver dans une communauté anglophone. Elle a aussi rappelé combien il a eu froid à son premier hiver, car personne ne lui avait soufflé mot sur la rudesse de nos hivers.

«?Comme chrétien, ajouta-t-elle, il faut se dire que l’on n’a pas le droit de le garder pour nous. D’autres doivent apprendre à la connaître et profiter de tout ce qu’est Jorge-Luis en tant qu’homme et tant que pasteur. Parce que je crois que des pasteurs comme ça, on n’en a pas eu beaucoup.?»

Après quoi, l’assistance lui offrit une salve d’applaudissements qui a visiblement touché le prêtre.

Soulignons enfin que l’église de L’Annonciation ainsi que deux autres de la paroisse ont fait des surplus cette année.

Partager:

À ne pas manquer