L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 août 2016

À L’Ascension, rue de la Rivière

Le Jardin des Capucines est enfin inauguré

Le jardin communautaire de L’Ascension, Le Jardin des Capucines, élaboré en 2014 par Maryse Labbé et Nicole Giguère du regroupement des Ainés actifs allumés (AAA) s’ouvre à la communauté en mai 2015. Le 25 août dernier, devant élus, communauté et propriétaires de jardinets, c’est l’inauguration officielle.
Les invités à l’ouverture officielle du jardin communautaire La Jardin des Capucines ainsi que les responsables et fondatrices du projet. De gauche à droite : l’attaché politique du député fédéral David Graham, Luc Lefevbre, le député provincial Sylvain Pagé, la coresponsable du jardin et responsable des Ainés actifs allumés (AAA), Nicole Giguère, l’agente de développement rural au CLD d’Antoine-Labelle, Annie Mathieu, la coresponsable du jardin et la secrétaire et trésorière des AAA, Maryse Labbé et le maire de L’Ascension, Yves Meilleur.
Les invités à l’ouverture officielle du jardin communautaire La Jardin des Capucines ainsi que les responsables et fondatrices du projet. De gauche à droite : l’attaché politique du député fédéral David Graham, Luc Lefevbre, le député provincial Sylvain Pagé, la coresponsable du jardin et responsable des Ainés actifs allumés (AAA), Nicole Giguère, l’agente de développement rural au CLD d’Antoine-Labelle, Annie Mathieu, la coresponsable du jardin et la secrétaire et trésorière des AAA, Maryse Labbé et le maire de L’Ascension, Yves Meilleur.
© TC MEDIA : RONALD MC GREGOR
Le jardin communautaire de L’Ascension, Le Jardin des Capucines, élaboré en 2014 par Maryse Labbé et Nicole Giguère du regroupement des Ainés actifs allumés (AAA) s’ouvre à la communauté en mai 2015. Le 25 août dernier, devant élus, communauté et propriétaires de jardinets, c’est l’inauguration officielle.

« Un succès qui dépasse les attentes » exprime Maryse Labbé après la courte cérémonie. « Il y a même une liste d’attente. » C’est-à-dire que les 59 jardinets (bacs) ont trouvé preneurs.

À L’Information du Nord l’an dernier, Mme Labbé confiait que le jardin de 14 000 pieds carrés avait un but précis : celui de briser l’isolement des ainés et des personnes à mobilité réduite.

Depuis l’ouverture en mai 2014, quelques travaux ont été effectués sur le périmètre du jardin, dont un immense bac de compostage et deux coins jasette qui permet aux usagers des échanges et le partage de connaissances. Le comité en place a aussi profité de la saison hivernale pour façonner des plaquettes identificatrice à chaque jardinet.

Situé près du pont, sur le bord de la rivière Rouge, le jardin utilise une pompe submersible dans le plan d’eau pour arroser la terre des jardinets.

Succès monstre pour le jardin

Le succès devait être souligné. C’est fait avec la venue d’élus tels que l’attaché politique du député fédéral David Graham, Luc Lefevbre, le député provincial Sylvain Pagé, le maire de L’Ascension Yves Meilleur et l’agente de développement rural au CLD d’Antoine-Labelle, Annie Mathieu.  

La réalisation du coquet jardin en 2014 est due à d’importantes aides financières, dont celle du gouvernement fédéral avec 25 000$ (du programme Nouveaux Horizons pour les ainés), du CRÉ des Laurentides avec 23 000$, le CLD d’Antoine-Labelle avec un apport de 24 500$ de sa Politique de la ruralité. Sans oublier les nombreux donateurs et bénévoles. Par ailleurs, avec la vente des produits de la terre du jardin, le comité désire subvenir à ses besoins, car il n’est plus possible d’obtenir de subvention remarque Maryse Labbé.

Le jardin est aujourd’hui présenté outre les AAA, par le club de l’Âge d’or de L’Ascension.

Partager:

À ne pas manquer