L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
11 novembre 2016

Nouvel album depuis 2012

Claude Gauthier offre plein d’amour et de tendresse

Claude Gauthier, un monument de la chanson québécoise, termine 2016 avec un nouvel album, son 16e en carrière : D’amour et de tendresse.
L’essentiel est dans la communication et le message livré. Avec D’amour et de tendresse, Claude Gauthier en est la preuve.
L’essentiel est dans la communication et le message livré. Avec D’amour et de tendresse, Claude Gauthier en est la preuve.
© Gracieuseté
Claude Gauthier, un monument de la chanson québécoise, termine 2016 avec un nouvel album, son 16e en carrière : D’amour et de tendresse.

Auteur et interprète de Lac-Saguay né le 31 janvier 1936, Claude Gauthier roule ses poèmes et ses chansons depuis le tout début des années 1960 (57 ans de carrière en fait), l’un des premiers chansonniers à endisquer au Québec. Ces chansons comme Le Grand six pieds, Le Plus beau voyage et Marie Noël sont au patrimoine de notre chanson. Les textes sont souvent récités par cœur, car ces chansons, comme les autres de son répertoire, touchent la corde sensible des auditeurs. Gauthier aime l’amour et vie de tendresse. Son nouvel opus ne fait pas exception à sa règle.

Un album pour le Québec

À l’écoute ou la lecture des nouveaux textes, on peut croire que l’artiste veut fermer boutique. Ça ne semble pas être la réponse puisqu’au lancement de D’amour et de tendresse, il a multiplié les propos disant qu’il n’a pas dit son dernier mot, joué son dernier accord sur sa guitare acoustique.

Des albums comme celui-là on n’en fait plus vraiment. Chaque chanson respire et expire le Québec. Même la production nous replonge et ce n’est pas une remarque, au contraire, dans cette atmosphère analogue qui les chansons plus chaudes, même si la production est numérique.

Il faut dire que Gauthier a pris la chaise des arrangements musicaux et c’est là que ça se joue. Il faut souligner la présence du grand guitariste Michel Robidoux (oui, celui de Robert Charlebois). C’est un Gauthier en pleine forme qui s’offre aux mélomanes.

Il ne faut pas espérer entendre Claude Gauthier sur la scène. Il a fait ses adieux à celle-ci il y a déjà six ans à la suite de sérieux problèmes cardiaques. Mais les disques sont là, seront toujours là pour nous rappeler qu’il est un joyau de notre chanson.

Ça explique peut-être pourquoi, entre autres, il a reçu en mai 2015 la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec. Un monument.

Partager:

À ne pas manquer