L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 février 2016

Premier inventaire du patrimoine culturel

La population invitée à faire son choix

Dans le cadre de son entente de développement culturel conclue avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) entreprend son premier inventaire du patrimoine culturel. L’équipe multidisciplinaire de la firme d’experts qui a obtenu le mandat, Patri-Arch, sillonnera au printemps le vaste territoire de la MRCAL en quête de bijoux de notre patrimoine.
Le bâtiment de la Ferme du Milieu au début des années 1980. C’est ici que s’amorce la mission du Canton Marchand, de L’Annonciation. Il en reste encore un debout. À cet endroit, le curé Antoine Labelle a dormi. Ça fait partie du patrimoine.
Le bâtiment de la Ferme du Milieu au début des années 1980. C’est ici que s’amorce la mission du Canton Marchand, de L’Annonciation. Il en reste encore un debout. À cet endroit, le curé Antoine Labelle a dormi. Ça fait partie du patrimoine.
© Gracieuseté - Richard Lagrange
Dans le cadre de son entente de développement culturel conclue avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) entreprend son premier inventaire du patrimoine culturel. L’équipe multidisciplinaire de la firme d’experts qui a obtenu le mandat, Patri-Arch, sillonnera au printemps le vaste territoire de la MRCAL en quête de bijoux de notre patrimoine.

Les citoyens et municipalités sont invités à travailler en collaboration avec celle-ci dans le but de faciliter son travail. La remise de ce mandat est prévue pour la fin de l’année 2016.

Dans un premier temps, cet inventaire répertoriera 200 bâtiments démontrant un intérêt patrimonial régional ou municipal, que ce soit les maisons ancestrales, les lieux de culte, les gares ferroviaires ainsi que les bâtisses institutionnelles et commerciales. Dans un deuxième temps, la firme d’experts, en collaboration avec la MRCAL, répertoriera 15 éléments du patrimoine immatériel (connaissances, expressions, savoir-faire, anciens métiers et pratiques typiques) ainsi que des personnages importants et événements historiques dorénavant reconnus comme éléments du patrimoine au sens de la Loi sur le patrimoine culturel. Enfin, la firme produira 17 fiches municipales de recommandations afin de protéger et de mettre en valeur les joyaux du patrimoine toujours existants et en bonne condition sur le territoire.

Mémoire collective à conserver - patrimoine à protéger

En plus de mettre en lumière la beauté de son histoire, cet important inventaire deviendra une référence inspirante pour les municipalités et les citoyens désirant valoriser le patrimoine de leur région. Les localités pourront mettre à profit leurs nouvelles connaissances dans leurs outils urbanistiques (règlements de citation, plan d’urbanisme, etc.) et sauront mieux accompagner leurs citoyens et organismes dans la conservation du patrimoine bâti ou dans la désignation d’un élément du patrimoine immatériel. Celles-ci pourront toujours compter sur l’aide de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides et de la MRC d’Antoine-Labelle pour cet exercice. Grâce aux comités du patrimoine municipaux ayant participé à l’élaboration de la Route du Lièvre Rouge, la MRC d’Antoine-Labelle a proposé l’ensemble des éléments retenus dans cette route dédiée au patrimoine à la firme d’experts. Les municipalités n’ayant pas rédigé leur guide durant les années 2014 et 2015, sont invitées à prendre contact avec l’agente de développement culturel, Mme Janie Dumas-Jasmin au 819 623-3485, poste 122, qui se fera un plaisir de partager les éléments du patrimoine de ces localités à la firme.

Cet inventaire est un premier pas vers la reconnaissance et la préservation de notre patrimoine et est rendu possible grâce à l’entente de développement culturel conclue entre le ministère de la Culture et des Communications du Québecet la MRC d’Antoine-Labelle.

Partager:

À ne pas manquer