L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
7 août 2017

À l’eau La Minerve, pour protéger la santé des lacs

Par Denyse Perreault/Collaboration spéciale. Le festival À l’eau La Minerve a présenté sa 6e édition du 4 au 6 août.

Ingrid Ste-Marie a raflé le premier prix adulte du concours amateur Open Mic. Ici en compagnie de Linda Durand, qui a orchestré le week-end de main de maître.
Ingrid Ste-Marie a raflé le premier prix adulte du concours amateur Open Mic. Ici en compagnie de Linda Durand, qui a orchestré le week-end de main de maître.
© Photo gracieuseté

Par Denyse Perreault/Collaboration spéciale. Le festival À l’eau La Minerve a présenté sa 6e édition du 4 au 6 août.

Jean-Pierre Monette, maire de La Minerve, se dit fort heureux de constater que les 136 lacs de la municipalité sont, dans l’ensemble, en assez bonne santé. Beaucoup a été fait dans ce but au fil des dernières années. Pour que ça dure, La Minerve se donne les moyens de continuer à sensibiliser et informer la population sur l’importance de soigner ces joyaux. Avec l’église, le Petit musée galerie d’art et la bibliothèque, ils font partie des trésors de La Minerve. Le week-end est justement l’occasion de faire découvrir ces merveilles locales.

Le programme était ambitieux: un 5 à 7 avec concours amateur Open Mic (micro ouvert) en ouverture, musique disco des années 80, l’église temporairement déguisée en repaire de pirates pour accueillir un spectacle pour enfants, spectacle de Paul Piché sous le grand chapiteau (voir l'autre texte)…

Le samedi, les citoyens ont profité d’importants rabais sur des analyses d’eau. Ils ont aussi pu rencontrer Simon Levasseur, agent de liaison de Bleu Laurentides, qui a présenté les activités en cours dans le cadre de son mandat estival à La Minerve.

André Paradis, propriétaire du Musée de la bière Minervois, devant sa Cadillac 1956 et Linda Durand, directrice de la culture à La Minerve, qui a géré l’organisation À L’eau La Minerve. Artiste à ses heures, elle peint des bouteilles destinées à contenir l’eau d’une source très appréciée de la population.

Un symposium réussi

Le dimanche 6 août, le chapiteau grouille à nouveau de vie. «C’est magique, indique Linda Durand, directrice de la culture à La Minerve. Grâce au travail des bénévoles, ce n’est plus le même chapiteau. Peintres et sculpteurs de grand talent sont à l’œuvre pour le Symposium L’eau en art 2017, ce qui crée une ambiance tout à fait différente.»

Johanne Bénard, de Longueuil, qui possède un chalet à La Minerve a mérité le coup de cœur du public.

Linda Durand, au nom de l’ensemble des organisateurs, remercie la quarantaine de commanditaires et les très nombreux bénévoles qui ont mis à la main à la pâte. Rien que pour le spectacle de Paul Piché, ils étaient plus d’une centaine.

Partager:

À ne pas manquer