L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 décembre 2018

À la bibliothèque L’Annonciation-Marchand jusqu’au 28 janvier

Valérie Levasseur montre sa Pellicule patrimoine

L’artiste Valérie Levasseur amène son projet de mise en valeur du patrimoine bâti de la MRC d’Antoine-Labelle à la bibliothèque L’Annonciation-Marchand. Seize œuvres unifiées par le rouge.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Jean-Pierre Robidoux, est de la 3e génération à avoir habité dans la maison sur le tableau de l’artiste Valérie Levasseur, qui est à sa gauche. La maison située sur la Route de L’Ascension a cent ans en 2018. Isabelle Desrochers et Samuel Loranger Lefebvre sont les actuels propriétaires depuis 2016.
Jean-Pierre Robidoux, est de la 3e génération à avoir habité dans la maison sur le tableau de l’artiste Valérie Levasseur, qui est à sa gauche. La maison située sur la Route de L’Ascension a cent ans en 2018. Isabelle Desrochers et Samuel Loranger Lefebvre sont les actuels propriétaires depuis 2016.
© Photo L’information du Nord – Ronald Mc Gregor

Lors du vernissage de l’exposition Pellicule patrimoine le 11 décembre, l’artiste expliquait comment l’idée de travailler à la base avec le registre du patrimoine bâti de la MRC lui a ouvert l’idée d’une grande œuvre.

« Dans mes œuvres, j’utilise de vieux objets, des artefacts qui ont la patine du temps. En participant à un colloque de la culture à la MRC et en allant me joindre à la table du patrimoine, j’ai entendu parler de l’inventaire du patrimoine bâti qui se faisait. J’ai alors proposé de faire ce projet d’expositions de plusieurs œuvres de cet inventaire. »

Pellicule patrimoine, c’est une représentation d’un bâtiment du patrimoine dans les 17 municipalités de la MRC. « J’ai passé l’été et l’automne 2017 sur la route à photographier les bâtiments que j’avais retenus. Elle est grande la MRC! », lance l’artiste. Le choix est arrêté par le cœur et l’esthétique. Le rouge était le fil conducteur.

Éléments de la MRC inclus

Valérie Levasseur explique ses collages numériques: « Je prends en photo chaque élément que l’on retrouve dans l’image. Il y a toujours un élément de la nature de la MRC avec le bâtiment. Le produit comme tel est un imprimé sur toile en format 16 X 16, ce qui forme une unité à l’exposition. Dans le fond, je travaille habituellement par banque d’images quand je crée. Tous les objets que j’ai pris en photo, les éléments de la nature, d’autres éléments de graphisme, j’en fais un montage au Photoshop. »

Avec la célèbre application, elle agrandit, réduit, change les tons, colore ici et là, etc. « J’aime bien quand les couleurs sont saturées et douces, reposantes à l’œil. Je les bouge et je m’arrête quand je me dis que cette image me parle. »

L’itinérance d’une œuvre

Après son passage à Rivière-Rouge jusqu’au 28 janvier, l’exposition itinérante Pellicule patrimoine se dirige vers Lac-Saguay, Notre-Dame-du-Laus, Lac-des-Écorces, Ferme-Neuve et enfin, dans les murs de la MRC. Si des municipalités souhaitent obtenir l’exposition, prière de joindre l’artiste via son site Web.

La bibliothèque de Rivière-Rouge sera fermée quelques jours pendant la période des fêtes, il est donc préférable de téléphoner le 819.275.0069 avant de se rendre.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer