L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 novembre 2019

Grands prix Culture Laurentides 2019

Linda Durand fière du Petit Musée de La Minerve

Le nom de Linda Durand, directrice des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications à la Municipalité de La Minerve, se trouve sur la liste des finalistes de la 30e édition des Grands prix Culture Laurentides qui se tenait le 7 novembre. Mme Durand était en lice pour le Prix Excellence remis en partenariat avec Télé-Québec.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Linda Durand, directrice des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications à la Municipalité de La Minerve, l’âme derrière la fondation du Petit Musée, était en nomination aux Grands prix Culture Laurentides 2019.
Linda Durand, directrice des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications à la Municipalité de La Minerve, l’âme derrière la fondation du Petit Musée, était en nomination aux Grands prix Culture Laurentides 2019.
© (Photo L’information du Nord – Archives)

« Je suis finaliste pour l’aménagement du Petit Musée et Galerie d’Art », indiquait Mme Durand, ajoutant que c’est la première fois qu’elle remplit une mise en candidature pour ce prix remis tous les quatre ans. « Le but c’est de reconnaître les réalisations et les engagements en histoire et en patrimoine », souligne-t-elle.

Le Petit Musée a trois ans aujourd’hui, mais il en a quatre au compteur avec sa mise sur pied. Le 26 février 2014, la municipalité de La Minerve fit l’acquisition de l’édifice de la Caisse Desjardins de la Rouge, situé au cœur du village. L’institution financière loue aujourd’hui un espace et le reste du bâtiment est devenu un lieu public dédié à la culture. « Après la décision du Conseil, j’ai été mandaté pour le monter », explique Mme Durand.

Brigade de bénévoles

Le projet a de toute évidence porté ses fruits: il est relativement achalandé. Les gens y viennent pour les expositions thématiques et le fonds qui est composé de prêts de citoyens. Il faut souligner la réussite grâce aux Gardiens du musée, une trentaine de bénévoles qui se relaient par bloc de deux heures, pas de longues journées qui en repoussent plusieurs. 

Parlant de dons, Mme Durand explique qu’un important don de films tournés au mythique Club Chapleau (de La Minerve) fut remis par la petite-fille d’un notable de l’époque. « Un de ces films a été présenté avec succès cet été », raconte-t-elle.

Plus le Petit Musée évolue, plus Mme Durand reçoit des appels de gens qui veulent prêter des objets du patrimoine. Pas question vraiment d’accepter des dons de types piano, automobile ou autres gros objets: il n’y a pas de place pour les conserver, dit à regret Linda Durand.

Des gens de partout

« Dans le livre des visiteurs, j’en ai de partout qui le signe. Que ce soit des régions du Québec, la France, la Suisse, la Belgique, Colombie-Britannique, Floride, New York, Californie, Guatemala... Ils ont un plaisir de dire d’où ils viennent! Pour connaître La Minerve, il n’y a pas mieux. »

Au lendemain de la cérémonie, Linda Durand annonçait au journal qu’elle n’avait pas gagné, mais tout de même se considérait chanceuse d’être des finalistes. « Je suis contente d’avoir été en nomination pour le petit musée! C’est déjà une récompense! »

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer