L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 décembre 2019

Programme « La lecture en cadeau »

Une 21e édition pleine de promesses

C’est en 1999 que la Fondation pour l’alphabétisation a créé une initiative visant à prévenir les difficultés de lecture et d’écriture pouvant mener au décrochage scolaire et même à l’analphabétisme. Depuis 20 ans, les objectifs de La lecture en cadeau sont demeurés les mêmes. Ainsi, des milliers d’enfants du Québec âgés entre 0 et 12 ans vivant dans des milieux défavorisés ont reçu un livre jeunesse tout neuf et ça se poursuit cette année.

En 2019, 100 191 livres ont été offerts à autant d’enfants dont 5600 dans les Laurentides. C’est 14 CPE et garderies, 13 organismes familles et 21 écoles qui ont été sélectionnés sur le territoire laurentien notamment les écoles du Méandre (Rivière-Rouge), La Relève (La Minerve) et Le Tremplin (Labelle) ainsi que le Centre de la famille des Hautes-Laurentides et La Mèreveille, centre de ressources périnatales.

Une invitation à donner

La sélection d’un livre se fait simplement. « Vous pouvez toujours consulter le personnel de l’endroit. Mais, rappelez-vous le livre que vous adoriez lorsque vous étiez enfant. Il est sûrement encore populaire aujourd’hui et saura faire le bonheur d’un petit! », souligne Jean-Sébastien Bergeron, chef des programmes à la Fondation pour l’alphabétisation et responsable du programme La lecture en cadeau.

Dans la région les points de collecte sont la Papeterie des Hautes-Rivières à Mont-Laurier et  la librairie Carpe Diem à Mont-Tremblant. La distribution des bouquins se fait de novembre à mai. Pour ce faire, les écoles ou les garderies organisent souvent des activités de remise. On souhaite ainsi valoriser le don et faire comprendre à l’enfant qu’il reçoit un cadeau unique pour lui. À cette occasion, la plupart du temps, on l’invite à remplir une carte postale qui sera ensuite envoyée au donateur.

Pour s’assurer de donner aux enfants dans le besoin, on observe le même procédé chaque année: pour les écoles, on se fie à une liste qui renseigne sur l’indice de milieu socioéconomique, pour les garderies et CPE, le ministère de la famille informe la Fondation des endroits où on a octroyé une subvention pour milieux défavorisés et, pour les petits qui ne fréquentent pas de milieu de garde, on contacte les maisons de la famille.

La courte échelle

Même après une année sous le signe de la générosité, on ne s’arrête pas là et on innove encore afin de donner plus. Pourquoi? Plus un enfant est mis en contact tôt avec le livre, meilleur sera son rapport à la lecture toute sa vie durant. Conséquemment, la Fondation s’est associée à la maison d’édition La courte échelle, créée il y a 40 ans. Cette dernière s’est engagée à remettre un livre neuf pour chaque dollar amassé. « Si on atteint l’objectif de 10 000$, c’est 10 000 livres qui seront remis par La courte échelle et 10 000$ qui serviront à acheter d’autres bouquins », ajoute monsieur Bergeron. 

La lecture en cadeau, c’est quoi?

Chaque année, le grand public est invité à faire don d’un livre jeunesse neuf dans l’un des quelque 250 points de collecte au Québec.. Il est également possible de faire un don en argent ou d’organiser sa propre collecte ou levée de fonds. « Vous pouvez, par votre geste, transmettre le goût et le plaisir de lire à un enfant qui n’a peut-être pas la chance d’être en contact avec les livres et la lecture », indique la Fondation pour l’alphabétisation. 

Pour plus d’informations sur la lecture en cadeau consultez le www.fondationalphabetisation.org. 

Partager:

À ne pas manquer