L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 août 2019

Aide financière du CALQ en partenariat avec la MRC

Le Carrefour Bois-Chantants obtient une subvention de 6 560$ pour son festival

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en partenariat avec la MRC d’Antoine-Labelle, annonçait en juin dernier l’octroi d’une subvention de 6 560$ à l’organisme Carrefour Bois-Chantants. Ce soutien provient du Programme de partenariat territorial des Laurentides 2019-2020.

Le violoniste Alexandre Da Costa est le directeur artistique du Festival International Hautes-Laurentides, qui vient de recevoir une aide financière pour la refonte de son site web.
Le violoniste Alexandre Da Costa est le directeur artistique du Festival International Hautes-Laurentides, qui vient de recevoir une aide financière pour la refonte de son site web.
© (Photo L'information du Nord – Ronald Mc Gregor)

En décembre dernier, le CALQ, les MRC d’Antoine-Labelle, d’Argenteuil, de Deux-Montagnes, de La Rivière-du-Nord, des Laurentides, des Pays-d’en-Haut, de Thérèse-De-Blainville, les villes de Mirabel et de Saint-Jérôme ainsi que le Conseil de la culture des Laurentides (CCL) lançaient un dernier appel de projets dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité des Laurentides. Les artistes et organismes du territoire des Laurentides pouvaient soumettre leur dossier au CALQ.

Après analyse des dossiers, le CALQ a octroyé, pour le territoire de la MRC d’Antoine-Labelle, une aide financière de 6 560$ à l’organisme Carrefour Bois-Chantants. Cette somme permettra à l’organisme de procéder à la refonte du site Internet du Festival International Hautes-Laurentides.

L’Entente de partenariat territorial en lien avec les collectivités des Laurentides a pour objectifs de stimuler la création artistique et littéraire sur tout le territoire des Laurentides, de contribuer au développement artistique, à l’essor et à la diffusion des artistes et des écrivains, en plus de favoriser leur rétention dans leur localité. Elle vise également à encourager les organismes artistiques professionnels pour le développement et le rayonnement des arts et des lettres, à développer la circulation des artistes et des œuvres sur tout le territoire québécois et finalement à encourager l’émergence et le développement des technologies numériques dans la pratique artistique et littéraire.

Partager:

À ne pas manquer