L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
28 juillet 2015

CPA de la vallée de la Rouge

Bisbille au CA: Patinage Québec s'en mêle et calme le jeu

Lors d'une assemblée extraordinaire tenue le 16 juillet en soirée, en la présence d'une vingtaine de membres en règle, ces derniers ont choisi de destituer l'ancien conseil du Club de patinage de la vallée de la Rouge par la voie d’un vote secret. Sauf que cette décision est illégale selon la constitution de l'organisme. Et l'on conteste.
Au soir de l'assemblée extraordinaire du 16 juillet, on dit qu'il y avait à peine 30 inscriptions pour la prochaine saison alors que ce club, encore récemment, a vu son effectif monté à plus de 150 membres.
Au soir de l'assemblée extraordinaire du 16 juillet, on dit qu'il y avait à peine 30 inscriptions pour la prochaine saison alors que ce club, encore récemment, a vu son effectif monté à plus de 150 membres.
© TC Media - Ronald Mc Gregor
Lors d'une assemblée extraordinaire tenue le 16 juillet en soirée, en la présence d'une vingtaine de membres en règle, ces derniers ont choisi de destituer l'ancien conseil du Club de patinage de la vallée de la Rouge par la voie d’un vote secret. Sauf que cette décision est illégale selon la constitution de l'organisme. Et l'on conteste.

Une représentante de Patinage Québec, Diane Choquet, et un administrateur de l'Association régionale de patinage artistique des Laurentides (ARPAL), Paul Potsu, étaient présents. Ce n'est qu'à la fin de cette assemblée que l'on s'est aperçu qu'il y avait anguille sous patin.

Le CPA a tenu une assemblée générale au début de juin sous le ciel de la discorde, du ton élevé, de bourrasque de questions, une rencontre qui au départ s’avérait illégale. Les dés étaient joués. Ce qui suit est sans doute la suite logique à une année pour le moins tumultueuse.

Mme Choquet explique pour quelles raisons les membres ont pris un autre chemin le 16 juillet.

«Le sujet de cette assemblée était la destitution de ce CA. Des gens étaient mécontents. C'est la façon de faire les choses» a-t-elle confié à L'Information du Nord à la suite de la rencontre. Et que reproche-t-on à l'ancien CA? La question est posée à Mme Choquet.

«Ce que les membres ont présenté au CA, ce sont des manquements à la Charte du club, des points plus précis que l'on n’a pas présenté parce que c'est le CA qui les a reçus. La transparence était l'un des points tout comme le manque de communication.»

Il y a eu un vote secret et le Oui l'a emporté avec 14 voix sur 9. Le CA était destitué. Mais il y a faute et l'on conteste avec la constitution à bout de bras.

Rare procédure pour Patinage Québec

Au cours de la semaine suivante, pour régler le conflit, Patinage Québec a eu recours à un avocat, une rare procédure confie Mme Choquet. «Il y a un CA qui est destitué et qui conteste. On est donc en train de faire des vérifications légales. Pour toutes réunions, assemblée générale ou extraordinaire, dans leur constitution, quand il y a un vote, c'est 50 + 1. Ailleurs dans le document, c'est écrit le 2/3 du vote.» On comprend, 14 voix sur 9, ce n'est pas le 2/3 du vote. «C'est pourquoi nous sommes aujourd'hui devant deux partis qui revendiquent le résultat.»

Les anciens membres du CA 2014 prendront la décision bientôt, si ce n'est pas déjà fait à la lecture de ces lignes, de convoquer les membres pour une nouvelle assemblée extraordinaire qui permettra d'éclaircir la situation.

Partager:

À ne pas manquer