L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 décembre 2016

Sondage sur la pêche et les espèces aquatiques envahissantes

Pêcheurs, Québec veut votre opinion sur les poissons

Afin de mieux cerner les habitudes des pêcheurs sportifs et leur utilisation des poissons-appâts (ménés), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec tient actuellement un sondage en ligne.
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec désire que les pêcheurs sportifs du Québec prennent le temps de répondre à un sondage important en ligne.
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec désire que les pêcheurs sportifs du Québec prennent le temps de répondre à un sondage important en ligne.
© TC MEDIA - Archives
Afin de mieux cerner les habitudes des pêcheurs sportifs et leur utilisation des poissons-appâts (ménés), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec tient actuellement un sondage en ligne.

La préoccupation des sportifs en regard aux espèces aquatiques envahissantes (EAE) est aussi entendue.

«L’utilisation de petits poissons comme appâts lors de la pratique de la pêche sportive est actuellement autorisée dans le sud-ouest de la province ainsi que dans le fleuve Saint-Laurent. Selon la réglementation en vigueur dans les différentes zones de pêche, le poisson-appât utilisé peut être vivant ou mort» lit-on sur la page Internet du ministère.

Les poissons-appât, dans le commerce ou leur utilisation sportive, sont un risque pour les milieux naturels. Slon le ministère, ils est un vecteur de «propagation d’EAE et d’organismes pathogènes tels les virus, les bactéries et les parasites. D’un autre côté, cette pratique, qui vise principalement à maximiser le succès de pêche en hiver, génère des retombées économiques dans certaines régions du Québec.»

Le sondage, qui se termine le 22 décembre prochain, est aussi ouvert à ceux qui n’utilisent pas le poisson comme appât. Il se trouve à cette adresse, un lien raccourci: http://tinyurl.com/hvl6frz

Les résultats serviront à optimiser ce que le ministère appelle la gestion de la pêche sportive tout en considérant les préoccupations des pêcheurs au Québec.
On peut obtenir plus d’informations sur les poissons-appât à cette adresse: http://tinyurl.com/zrm3clx

Partager:

À ne pas manquer