L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 août 2016

Le Marathon Desjardins de la Rouge: familial et convivial

Par Denyse Perreault. Dans sa fable Le lièvre et la tortue, Jean de la Fontaine écrit que « Rien ne sert de courir; il faut partir à point. » Faire courir les autres demande aussi du temps et une préparation soigneuse.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Dans l’ordre habituel, Hélène Lapointe, responsable des bénévoles; Lise Robert, des caisses Desjardins, représente Jean-François Cromp, président d’honneur 2016; Virginie Laurent, coordonnatrice de Plein air Haute Rouge; Danièle Tremblay, présidente du comité organisateur et Ghislaine Vincent, membre du comité et adjointe à Plein Air Haute Rouge.
Dans l’ordre habituel, Hélène Lapointe, responsable des bénévoles; Lise Robert, des caisses Desjardins, représente Jean-François Cromp, président d’honneur 2016; Virginie Laurent, coordonnatrice de Plein air Haute Rouge; Danièle Tremblay, présidente du comité organisateur et Ghislaine Vincent, membre du comité et adjointe à Plein Air Haute Rouge.
© TC Media - Denyse Perreault
Par Denyse Perreault. Dans sa fable Le lièvre et la tortue, Jean de la Fontaine écrit que « Rien ne sert de courir; il faut partir à point. » Faire courir les autres demande aussi du temps et une préparation soigneuse.

Chargé d’orchestrer la cinquième édition du Marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge, l’organisme sans but lucratif Plein Air Haute Rouge a amorcé le processus en janvier dernier, pour que tout soit fin prêt le 9 octobre.

Présidente dudit comité pour une deuxième année, Danièle Tremblay a elle-même participé au marathon et espère faire de même cette année. D’ici là, de concert avec une équipe dévouée, elle assure la promotion de l’évènement. Pas si facile… par les temps qui courent.

« La fin de semaine de l’Action de grâces ayant été choisie dès le départ pour la tenue du marathon, il est maintenant difficile d’en modifier la date, précise-t-elle. Or, il y a une trentaine d’activités sportives en octobre! Même si les sondages confirment que les gens apprécient notre marathon, simple, familial et convivial, qui se déroule en prime dans un magnifique décor, nous n’avons d’autre choix que de nous démarquer.  »

En plus du bébé poussette qui revient en 2016, on propose donc le canicross (ou canicourse). Ce sport jumelle la personne qui court avec son chien, auquel elle est reliée par un harnais.  « Ce sera une course hors-piste, précise la présidente. Stéphanie Aubut, de Nominingue, nous a contactés parce que le Club les 6 pattes, cherchait une occasion de faire connaître ce sport. Cela ajoutera à l’intérêt de la journée! »

Journée dont la préparation a nécessité la collaboration et le soutien de plusieurs personnes, y compris les commanditaires. Jean-François Cromp, directeur général de la caisse Desjardins de la Rouge, l’un des commanditaires majeurs, agit à titre de président d’honneur 2016. Des boîtes à lunch bien garnies seront fournies aux adultes (coureurs et bénévoles) comme aux enfants. La SQ a incidemment remis les fonds récoltés lors de son tournoi de golf de juin, pour permettre l’inscription gratuite des 17 ans et moins pour les parcours de 2, 5 km et 5 km.  On peut aussi courir 10 kilomètres ou s’inscrire pour le demi-marathon et le marathon; les parcours sont sanctionnés par la Fédération québécoise d’athlétisme.

Pour s’assurer de rassembler un nombre conséquent de participants, le comité a entrepris une chaîne téléphonique auprès des anciens coureurs. Ce sera le cas de Jean-Sébastien Pilon qui mettra son titre en jeu cette année encore. On s’inscrit via Internet ou en se procurant les formulaires disponibles dans les municipalités de la région.

Envie de devenir bénévole? Contactez Hélène Lapointe, au 819 275-5130. « Il nous faut un minimum de 130 personnes, précise-t-elle. Mais toutes les bonnes volontés sont bienvenues. Ça prend surtout des adultes, mais certaines tâches peuvent être confiées à des adolescents. » Histoire de former la relève. Rien ne sert de courir, il faut partir à point!

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer