L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
18 septembre 2017

Pro élite, toutes classes confondues

Brian Broekaert se classe 3e au Québec en 2017

Le pilote de course d’endurocross VTT du secteur Sainte-Véronique, Brian Brian Broekaert a de quoi être fier cette année: il termine au 3e rang du classement général de la FMSQ. Il a travaillé pour y arriver.

Brian Broekaert termine l’année 2017 au 3e rang provincial du FMSQ. Le secteur Sainte-Véronique de Rivière-Rouge a de quoi être fier.
Brian Broekaert termine l’année 2017 au 3e rang provincial du FMSQ. Le secteur Sainte-Véronique de Rivière-Rouge a de quoi être fier.
© Xtreme lens photography

Le pilote de course d’endurocross VTT du secteur Sainte-Véronique, Brian Brian Broekaert a de quoi être fier cette année: il termine au 3e rang du classement général de la FMSQ. Il a travaillé pour y arriver.

Lors de la conversation téléphonique avec le journal, il restait une course au programme pour Brian, celle de Casselman en Ontario, à quelques dizaines de kilomètres de Hawkbury. Les résultats seront connus dans quelques semaines. Cette course s’avère importante, car, pour conserver sa position, Brian a derrière lui Pierre-Yves Denault, six fois consacré champion provincial au FMSQ, endurocross VTT.

« Je suis à un point avant Pierre-Yves. Mais tout peut arriver. À À ce jour, j’ai tenu mon bout et j’ai eu de bonnes positions cette année: je suis toujours dans les cinq premières positions. »

Celui qui roule en Honda TRX450R, performe mieux cette année et il le doit à ses commanditaires. « Sans eux, je ne serais pas en 3e position, c’est certain. » Il nomme Sport Motorisé Honda de Mont-Laurier, Importations Thibault, Sinto Lubrification, Spider Grafix, Stadium Suspension et les autres. « C’est maintenant plus facile d’obtenir des pièces de rechange. Avant, je devais attendre parce que je ne voulais pas dépenser. Ça fait une énorme différence. »

Ayant participé à 15 courses en 2017, dont 8 au Championnat de la FMSQ, il ne cache pas qu’il se tient plus en forme et que l’an prochain sera plus exigeant autant physiquement et moralement, car il vise maintenant la première position au Québec.

Broekaert, c’est de la crème

La performance de Brian sur les pistes a changé en 2017. Il est moins audacieux si l’on peut dire. Il a aussi un respect pour son véhicule.

« Cette année, je me suis dit que je vais y aller plus "safe ». Ça a fonctionné. Ma première course à Sainte-Véronique cette année, j’ai roulé en première position deux tours et la semaine suivante à Mont-Laurier, j’ai terminé sur le podium en 3e place. Ça a continué comme ça à travers le Québec. »

C’est à se demander s’il ne rêvait pas d’une telle position il y a quelques années.

« Je ne croyais pas me rendre aussi loin en fait. Surtout avec la compétition forte, la crème de la crème. » En 3e place, Brian est maintenant... de la crème.

En 2018, il espère constituer une équipe et participer au Mondial du Quad 2018 qui se tiendra à Pont-de-Vaux en France.    

Partager:

À ne pas manquer