L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
8 octobre 2019

Le 13 octobre à Rivière-Rouge

À vos marques, prêt? Partez! Le Marathon Desjardins est là

Le grand jour de l’événement sportif et aussi familial de la Rouge est enfin là. Des centaines de coureurs seront au fil de départ pour prendre part au Marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge le 13 octobre dès 8h sur le parc de stationnement du Centre sportif et culturel de la Vallée de la Rouge.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Le Marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge a ceci de bien particulier dans les Laurentides: presque tous les parcours sont homologués et ouvrent la porte au classique Marathon de Boston.
Le Marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge a ceci de bien particulier dans les Laurentides: presque tous les parcours sont homologués et ouvrent la porte au classique Marathon de Boston.
© L’information du Nord – Ronald Mc Gregor

Pour cette 8e édition, Monia Carrier porte le titre d’ambassadrice de l’événement. C’est aussi sa 5e participation au marathon. « Mes années de courses à pied m’ont vite appris qu’on ne change pas une formule gagnante. Si le Marathon Desjardins de la Vallée de la Rouge fait partie de ma formule gagnante, c’est au même titre que mon implication auprès de la compagnie québécoise MATH Sport et du groupe Marcheurs et coureurs du Québec. Cette année, c’est donc un honneur de participer à cette course en tant qu’ambassadrice du marathon. Jamais je n’aurais pensé que la course prendrait une aussi belle place dans ma vie », dit-elle.

Monia Carrier sera au départ du 10 km. Rappelons qu’il y a cette année, six départs: le 2.5, le 5, le 10, le 21 et le 42.5 km ainsi que les nouveautés, le 15 et le 30 km. Ces derniers parcours ne sont par contre pas homologués, mais ça s’en vient dit-on.

Rien à envier

Le lancement officiel de cette édition se tenait en août dernier à Nominingue, l’une des deux municipalités hôtes. Parmi les invités distingués, des élus des trois paliers politiques dont le maire Georges Décarie à qui le titre de président d’honneur revient cette année.

Au cours de l’événement médiatique, Virginie Laurent, coordonnatrice à l’organisation du marathon pour Plein air Haute Rouge, expliquait pourquoi cet événement sportif a un petit quelque chose que l’on ne trouve pas ailleurs. « Je crois que l’on n’a rien à envier aux gros. Certes, on n’a pas les milliers de personnes au niveau du marathon, mais avec les commentaires que l’on reçoit, je crois que l’on se démarque par l’accueil chaleureux d’après les sondages menés l’an passé. L’accueil des bénévoles et des gens de la région. » On parle d’une centaine de bénévoles ici.

« Comme dans toute histoire, il y a un début, pourquoi pas un petit défi lancé entre amis ou en famille. Ou encore, lancez-vous dans un défi personnel. Qui sait, cette ligne de départ pourrait être le début de votre parcours bien à vous. »

- Monia Carrier

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer