L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
1 mai 2015

Des résultats probants sur le hockey mineur

RIVIÈRE-ROUGE - L'Association du hockey mineur de la vallée de la Rouge (AHMVR) termine l'année 2014 avec de bonnes nouvelles: le hockey va bien.
Le hockey mineur se porte bien dans la vallée de la Rouge.
Le hockey mineur se porte bien dans la vallée de la Rouge.
© Photo TC MEDIA : Ronald Mc Gregor
RIVIÈRE-ROUGE - L'Association du hockey mineur de la vallée de la Rouge (AHMVR) termine l'année 2014 avec de bonnes nouvelles: le hockey va bien.

L’association ne roule pas sur l’or avec près de 4 700$ en fin d’année. Selon le président de l’organisme, Denis Larose, « cela nous permet de payer les factures pour le début de la saison 2015-2016, cotisations des joueurs à Hockey Québec et les assurances qui varient toujours entre 4500$ et 5000$».

L’AHMVR annonçait récemment qu’elle était en mode préinscription, à tarif réduit, avant l’augmentation des frais pour la prochaine saison dans quelques mois. Elle devrait d’ailleurs se dérouler avec aisance puisqu’une majorité des joueurs de la dernière saison fouleront la glace du centre sportif en septembre.

L’AHMVR organise quelques activités comme campagne de financement pour lui permettre de payer les frais typique tels les arbitres, les marqueurs, la cotisation des joueurs à Hockey Québec, etc. Ainsi, une collecte de bouteille a lieu le 27 juin, un dîner hot-dog au centre sportif le 11 juillet (et un concours d’habileté après le dîner pour les jeunes et moins jeunes) et un souper spaghetti le 28 août. Tous les profits seront versés directement au hockey mineur de la vallée de la Rouge.

Outre l’urgence de recruter des bénévoles, notamment lors des tournois, le conseil d’administration doit bientôt discuter de la plage horaire avec la Ville de Rivière-Rouge.

Le retour sur la saison s’est déroulé dans la bonhommie, en relatant les hauts et les bas des équipes, les championnats gagnés, etc.

La soirée s’est terminée par une élection servant à pouvoir un siège au sein du conseil d’administration. C’est Catherine Chalut, une bénévole déjà impliquée, qui prendra place auprès des autres membres. L’implication de Pierrette Henley a été soulignée.

Partager:

À ne pas manquer